Rewmi France s’aggrandit…Une nouvelle section installée à Ile-de-France

Dans le cadre de la massification du parti Rewmi en France, l’installation du bureau de la section de Rewmi Sarcelle, Région Ile-de-France a eu lieu le dimanche 06-Septembre-2015 sous la présidence du coordonnateur de la fédération de France M. Khalifa GASSAMA.
Les membres du bureau de Rewmi Sarcelle sont :
Coordonnatrice : Polél Demba N’diaye
Adjoint : Demba Séne
Secrétaire General : Bassirou Mboup
Adjointe : Penda N’diaye
Commission des finances : Diouma N’diaye, Maimouna Diouf
Mouvement des Femmes : Astou Fall, Ciga Dramé
Mouvement des jeunes et étudiants : Moussa Dramé, Cheikh Gningue
Commission Organisation, massification et mobilisation : Jakariya Fall, Mamadou Ndiaye
Commission des Cadres : Doudou Mbaye, Mohamed Sow , Demba N’diaye
Commission des projets de développement et vie associative : Marc Ndiaye, Ousmane Kane, Oumar N’diaye
Après la mise en place de la section, les militants ont débattu des questions touchant à la vie des Sénégalais de la diaspora. A cet effet, Rewmi France présente ses sincères condoléances aux Sénégalais de la diaspora pour les différents décès survenus ces derniers temps au Maroc, en Espagne et récemment à Paris dans le 18ieme arrondissement.
Rewmi France dénonce le manque de rigueur du président sur les dossiers concernant les Sénégalais de l’extérieur quand ceux-ci sont humiliés, lésés de leurs droits ou même tués. Cette posture du chef de l’Etat nous amène à nous interroger si la vie des Sénégalais de l’extérieur préoccupe le gouvernement. Ce mépris est d’autant plus insupportable que les consulats du Sénégal sous Macky Sall se distinguent par leurs médiocrités et leurs incapacités à satisfaire les services élémentaires.
Par ailleurs, Rewmi France dénonce la propagande du pouvoir, qui, au lieu de régler les problèmes avec sérieux, préfèrent communiquer sur des résultats inexistants pour tromper les Sénégalais. On ne saurait décompter le nombre d’annonces et de jubilations faites sans qu’aucune action concrète ne suive derrière. Rappelez-vous qu’en 2012, le président revenait d’urgence de vacances en Afrique du Sud pour annoncer la suppression du Sénat afin de consacrer les huit milliards de budget du Senat pour trouver une solution définitive aux inondations qui sont plus que jamais d’actualité. Qu’ont-ils faits de ces huit milliards de ses trois dernières années ? Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres que les Sénégalais savent mais étant foncièrement démocrates, ils attendent les élections pour montrer à Macky Sall qu’il n’a pas été digne de la confiance du peuple. Abordant la vie du parti au niveau national, Rewmi France manifeste son soutien total à la direction du parti pour les consultations citoyennes qui sont indispensables pour une parfaite compréhension des besoins des populations. La rencontre avec le Grand Cadre montre que l’éducation sera l’une de nos priorités une fois au pouvoir. Rewmi France jouera son rôle concernant les problèmes de la diaspora.
Mohamadou DIALLO
Responsable communication et relation presse de Rewmi France
Coordonnateur Rewmi Paris