Rewmi fait le diagnostic du régime de Macky…Diplomatie, économie, éducation…Et attend des réponses concrètes de l’APR

Sortie du président de Rewmi à Touba, que nous disent les faits ?
J’aurai presque pu ne pas écrire cette contribution tant les éclairages, les analyses et les publications des militants et sympathisants du parti Rewmi pleuvent depuis la sortie de Idrissa Seck sur les carences et l’incompétence de l’équipe qui est aujourd’hui au pouvoir au Sénégal.
La réactivité que montre « l’intelligencia Apériste » pour défendre maladroitement le Président Macky Sall par des invectives et des menaces à l’encontre d’Idrissa démontre, s’il en était encore besoin, l’immaturité et l’amateurisme de ces gens qui président aujourd’hui aux destinées de notre nation.

Permettez-moi donc de leur offrir une nouvelle chance de défendre leur bilan en posant sur papier, en réaffirmant et en étayant les propos du Président de Rewmi Idrissa Seck. Considérez cette publication comme une sorte de fact-checking, une vérification factuelle de la parole politique.
« Cela fait longtemps que j’ai fait le diagnostic en disant aux Sénégalais d’ici et de la diaspora qu’il n’était pas capable d’assumer cette charge. »

Le 11 Septembre 2013, le parti Rewmi sortait de la coalition Benno Bokk Yakaar. Ayant perçu assez rapidement la mauvaise direction prise par le gouvernement dans la gestion des affaires et les menaces auxquelles était exposé l’ensemble des Sénégalais, le parti a préféré tourner le dos au régime pour se poser en sentinelle de la lutte contre la mauvaise gestion, l’incompétence et l’injustice. Ce diagnostic a par ailleurs été confirmé par le Président Macky lui-même en mettant dans les tiroirs le plan Yonu Yokouté pour le plan Sénégal Emergeant. Vu les résultats obtenus, il aurait été plus opportun de mettre dans les tiroirs les personnes chargées de la réalisation de ces plans car c’est là où le bât blesse.

Je vous laisse relire cet article du Soleil qui relatait la sorte de Rewmi de la coalition BBY. http://www.lesoleil.sn/index.php?option%3Dcom_content%26view%3Darticle%26id%3D32290:mouvance-presidentielle–rewmi-quitte-benno-bokk-yakaar%26catid%3D78:a-la-une%26Itemid%3D255

De 2012 à 2015, cette carence diagnostiquée s’est malheureusement manifestée sous plusieurs angles :

Sur le plan sécuritaire, Idrissa Seck affirme que « l’incompétence et les maladresses avec lesquelles le régime aborde la question surexposent inutilement notre pays à davantage de danger» et que si les autorités démontrent les mêmes carences que celles que l’on voit dans les questions de sécurité quotidiennes (agressions, braquages et vols.), nous avons à redouter le pire pour le Sénégal.
Notre pays est pour l’instant, Dieu en soit remercié, à l’abri du terrorisme. Idrissa nous rappelle ici que cette stabilité, fruit d’une cohésion sociale et religieuse travaillée pendant des siècles est aujourd’hui menacée par la naïveté et le manque de savoir faire du gouvernement. Les dernières sorties et gesticulations sur la question de la bourka, sur la place des marabouts dans notre société et le déploiement hasardeux et massif de nos djambars vers des fronts lointains (au dépens de fronts plus proches comme le Mali) en sont la preuve.

Je vous laisse jeter un coup d’œil sur cette interview de Mamadou Oumar Ndiaye directeur de publication du quotidien Le Témoin qui a fait une sortie pertinente sur la question. https://www.youtube.com/watch?v=53twBKC7kRU

Sur le plan diplomatique, Idrissa rappelle les échecs et les incohérences du gouvernement. Même après avoir consenti à envoyer 2100 de nos fils combattre pour l’Arabie Saoudite, le gouvernement a vu ce pays rejeter un nombre inconcevable de pèlerins Sénégalais, parqués dans un hangar de l’aéroport comme du bétail. Ce même gouvernement a été incapable de nous sortir ne serait-ce que le plus petit chiffre sur le nombre de Sénégalais victimes de la malheureuse bousculade du Hadj de cette année 2015. Si la même situation se reproduisait demain, il est à craindre que les résultats soient pareils : c’est cela le comble de l’incompétence.
Je vous laisse jeter un coup d’œil sur un des articles portant sur l’envoi des Djambars http://www.seneweb.com/news/Diplomatie/envoi-des-diambars-en-arabie-saoudite-le_n_155733.html et le mécontentement des pèlerins bloqués à l’aéroport http://www.seneweb.com/news/Video/hangar-aeroport-lss-l-enfer-des-pelerins_n_163847.html

Sur le plan économique, Idrissa relève que Macky nous bassine à longueur d’années, à longueur de mandat le mot « Emergence ». Nous aurions aimé hélas que ce mot galvaudé ne soit plus un doux rêve, un simple slogan mais qu’il soit un chemin, une voie dans laquelle le pays s’engage résolument. A la place, nous constatons sans surprise l’aboutissement de l’incommensurable travail de sape de notre économie : une place au chaud dans les 25 pays les plus pauvres du monde. Nous aurions aimé pouvoir douter du sérieux et de la partialité de l’organisme qui a fait ce classement. A ce rythme il est à craindre que nous nous enfoncions dans les méandres de ce classement d’ici la fin du mandat des rêveurs éveillés. En guise de rappel, je vous renvoie à cet article du journal du net qui explique ce classement. http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1164746-pays-pauvres/

Sur le plan social et éducatif, Idrissa affirme « qu’aucune attente n’est résolue, ni celles des étudiants, ni celles des enseignants, ni celles du corps médical, ni celles des ferrailleurs ». Entre les hôpitaux qui sont menacés de coupure par la Coupelec pour non-paiement des arriérés et les élèves qui font des années scolaires de trois mois, impossible de savoir pour qui pleurer en premier.
Je vous renvoie a un des nombreux articles sur le sujet de l’éducation http://www.rewmi.com/crise-scolaire-au-senegal-l-elementaire-le-moyen-et-le-secondaire-en-paralysie-aujourd-hui_a16370.html et à cette note incroyable de Dakar-Actu sur la situation du corps médical http://www.dakaractu.com/Factures-d-electricite-impayees-Des-hopitaux-sous-la-menace-d-une-coupure-de-l-electricite_a101180.html

Sur le plan démocratique, je ne citerai pas Idrissa Seck mais plutôt le Président Macky qui a juré de « réduire l’opposition à sa plus faible expression ». Quel démocrate ! Il en résulte des complots plus sales que les égouts à l’assemblée nationale, des transhumances rémunérés et « des intelligences transformées en dames de compagnie du couple Faye/Sall ».
Je vous renvoie avec plaisir à ce débat entre les députés Thierno Bocoum et Abdou Mbow. L’un lapide l’autre par sa maitrise des textes de l’assemblée nationale, par son argumentaire rigoureux et surtout par son sérieux. L’autre fait comme on lui apprit, il menace, il bombe le torse, pour finalement s’incliner face à la douce évidence de la légitimité des textes. http://www.seneweb.com/news/Video/faram-facce-le-face-a-face-entre-thierno_n_167102.html

Je finirai comme Idrissa Seck par la question de la bonne gouvernance, de la gestion sobre et vertueuse prônée par le Président Macky. Un petit coup de Google avec les mots-clés « Scandale gouvernement Macky Sall » vous permettra d’avoir une idée rapide du nombre de scandales dans lequel est impliqué le pouvoir.
Chers militants de l’APR, ne nous insultez pas, ne nous menacez pas, apportez vos arguments ou vos preuves par les faits, c’est ce que le Sénégal attend de vous.
Cheikh A. T. CISSE
Jeunesse Rewmi de Paris
ct.cisse1@gmail.com

2 Comments

  1. MONSIEUR IDRISSA SECK QU’EST CE QUE VOUS AVIEZ REALISE DU MOMENT QUE VOUS ETIEZ PREMIER MINISTRE ET QU’ELLES SONT VOS REALISATIONS A THIES .
    SI JE ME SOUVIENT PEUT ETRE SCANDALES DES CHANTIERS DE THIES ET LE PROCOLE DE REBEUSS.
    JE SAIS POURQUOI WADE N’A JAMAIS EU LA CONFIANCE ENVERS TA PERSONNE.
    DITES NOUS UNE CHOSE QUE VOUS AVIEZ REALISE .
    QUI A COMMANDITE LA LIQUIDATION DE KHADIM BOUSSO ?

  2. @ DOMOU DAROU
    Je tenais à vous dire que ce site aime bien les contradictions mais pas des gens comme vous qui se contentent de donner des arguments vides et sans contenus.
    D’abord sachez qu’on ne répond pas à une question en posant une autre mais cela démontre simplement que vous êtes incapables de donner des arguments.
    allez voir ailleurs car ici tu es et tu seras comme une plaie sur le front. NULLARD!!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.