Reportage: le journaliste Khalil Guèye certifie que l’Islam est une religion tolérante

Au rythme où sont perpétrées les attaques terroristes avec leurs lots de morts, on est tenté de croire que c’est une religion qui prône la violence. Or, la réalité est tout autre.

C’est en tout cas ce visage pacifique de l’Islam que le journaliste Khalil Guèye a bien voulu montrer en réalisant un reportage sur la confrérie Tidjane. Un beau travail qui mérite d’être salué en ce sens qu’il met en exergue cette capacité de l’Islam à prêcher la paix contrairement à l’image qui est véhiculée dans les médias à longueur de journée. Après une présentation de la Tidjaniya à laquelle se reconnaissent une bonne partie des Sénégalais, le journaliste a rencontré le porte-parole du Khalif Général des tidianes à Tivaouane, capitale de branche du soufisme au Sénégal.

geUne occasion saisie par Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine pour rappeler qu’il y a eu des tentatives de « réislamiser » les sénégalais. « Certains intellectuels qui ont fait leurs études dans les pays du Golfe ont voulu remettre en question l’islam confrérique,  mais nous leur avons tenu tête. Ils ont compris que l’ordre établi ne peut être chamboulé », a confié le guide religieux selon qui, le Sénégal doit continuer d’être la vitrine d’un islam pacifique et tolérant. Connu pour son implication dans le dialogue islamo-chrétien,  l’abbé Jacques Seck est revenu sur l’importance qu’accorde le Coran à l’humanité.