Référendum : Le plaidoyer de Modou Fall pour Diourbel…Où sont les 209 milliards ?

Chers Diourbelois et Diourbeloises,

Le Chef de l’état, Son Excellence Macky SALL, envisage organiser un référendum pour procéder à une révision de la constitution.

Une constitution est un texte qui fixe l’organisation et le fonctionnement d’un organisme, généralement d’un État ou d’un ensemble d’États. Elle est à la fois l’acte politique et la loi fondamentale qui unit et régit de manière organisée et hiérarchisée l’ensemble des rapports entre gouvernants et gouvernés au sein de cet État, en tant qu’unité d’espace géographique et humain. La Constitution protège les droits et les libertés des citoyens contre les abus de pouvoir potentiels des titulaires des pouvoirs (exécutif, législatif, et judiciaire).

Le référendum est un procédé de démocratie semi-directe par lequel l’ensemble des citoyens d’un territoire donné est appelé à exprimer une position sur une proposition qui leur est soumise, concernant « une mesure qu’une autre autorité a prise ou envisage de prendre » (Julien Laferrière) et dont l’issue varie selon le type de référendum considéré.

Le chef de l’état propose un référendum dont le texte final n’est pas connu jusque là, et nous sommes à 20 jours de l’élection. Les participants aveugles du OUI ou du NON parcourent déjà le pays pour défendre leurs positions. Des positions pré-enregistrées qui le plus souvent n’éclaircissent pas l’ignorance de la majorité des sénégalais.

Chers Diourbelois et Diourbeloises,

Permettez moi de vous rappeler les propos de Françoise Giroud, journaliste puis ministre de Giscard d’Estaing :
« Dans un référendum, les gens ne répondent jamais à la question qu’on leur pose. Ils donnent leur adhésion ou la refusent à celui qui la pose ».

Le Président vous a t-il convaincu jusque là après quatre an de pouvoir ?
Pour moi la réponse à cette question, pourrez vous quitter pour le OUI ou le NON du référendum.
Sur un package de plusieurs points, il y aura certainement des bons, des moins bons et de mauvais points (fondés sur la politique politicienne).

Je perçois très mal, dans ce contexte d’élection, que des promesses d’un paradis soient évoquées pour faire de Diourbel une meilleure ville. ( Faisons ATTENTION aux promesses électorales et aux Chevaux de Troie)
Et pour confirmer mes craintes, où est ce que nous en sommes avec les 209 milliards promis lors du conseil ministériel délocalisé ?

Chers Diourbelois et Diourbeloises soyons plus regardant et plus rigoureux dans nos choix. Ne nous laissons pas emporter par les intérêts individuels d’individus qui défendent leurs postes, leurs positions ou encore leurs poches.

NON pour un NON inconscient
OUI pour un OUI conscient

Vive Diourbel !

Veuillez agréer, chers concitoyens, l’expression de mes sentiments sincères de Diourbel digne de l’être.

Modou FALL
Degg moo woor