Reconversion : La danse endiablée qui enterre ses héros

Soit le métier n’est que de nom ou sa pratique mal vue au Sénégal, en tout cas les danseuses peinent à se faire une vie après les pas endiablés sur les pistes de danse. l’héroïne de la génération actuelle, la talentueuse Ndéye Guéye semble échapper à la règle avec des piges renouvelées sur les écran de télévision, en tant qu’animatrice . Avant elle, Oumou Sow  aussi rangé ses claquettes pour le commerce. Qu’en est-il des autres? Si par bonheur elles arrivent à trouver chaussures à leurs pieds, c’est tant mieux ,sinon c’est souvent la retraite forcée avec pour la majorité une réputation salie à jamais.