Rapport Fmi : Amadou Ba n’a finalement pas encore fini de le digérer

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan n’a apparemment pas encore fini d’avaler la pilule amère du rapport du mois dernier attribué au Fonds monétaire international (Fmi) qui classe Sénégal au 25 e rang des pays les plus pauvres au monde. Et qu’il a longuement démenti. Hier, à l’Assemblée nationale, lors du vote de la Loi de finances rectificative, le grand argentier de l’Etat a encore fait cas d’un «soi-disant classement du Fmi sur la pauvreté».
Amadou Ba de faire savoir ainsi que «ce classement n’est pas du Fmi. Car le Fmi a pour mission principale de s’occuper de la stabilité du système monétaire international et non de la pauvreté qui est du ressort de la Banque mondiale». Il a précisé que l’information ne vient pas du rapport publié par le Fmi et que le classement ne concerne pas la pauvreté, mais plutôt le Pib par habitant exprimé en dollars. Cependant, il a indiqué que «le Pib par habitant du sénégal, exprimé en dollars, a effectivement baissé en 2015, comme pour l’ensemble des pays de la zone euro et de la zone franc, reflétant la forte appréciation du dollar rapport à l’euro et donc par rapport au franc Cfa».

1 Comment

Les commentaires sont fermés.