Ramadan: Les prostituées n’en prennent pas compte

Les prostituées ne connaissent pas la trêve. Malgré le mois de Ramadan qui bat son plein, elles exercent leur métier en toute quiétude. Le journal Le Témoin a fait un tour dans certains coins de Dakar pour révéler, précisément sur l’avenue Cheikh Anta Diop, entre l’hôtel Le Relais et La Poste-Fann que des filles continuaient à vendre leurs charmes. Comme en temps normal. Les unes en « tenue de travail » classique, très peu habillées, les autres se dissimulant sous leur voile. Le reporter du Témoin, dans les habits d’un client, a pu obtenir avant que la découverte de sa couverture ne lui crée des injures et des menaces, l’obligeant à vite quitter les lieux.