« Rama Yade a un gros c… de black » : Rachida Dati a-t-elle tenu des propos racistes ?

Le brûlot très controversé de Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy qui l’a enregistré à son insu à l’Elysée, n’égratigne pas seulement l’ex-président de la République. Au cours des 464 pages de La cause du peuple, celui que Nicolas Sarkozy considère désormais comme un traître rapporte également d’ahurissants propos des plus proches collaborateurs du mari de Carla Bruni. A commencer par ceux qu’auraient tenus ses anciens ministres…

Rama Yade et son « gros c… de black »

C’est ainsi que dans son livre, Patrick Buisson relate une conversation « embarrassante » qu’aurait eue Nicolas Sarkozy avec Rachida Dati, alors garde des Sceaux. Lors d’une visite du chef de l’Etat français à Washington en 2007, ce dernier est accompagné de plusieurs ministres et secrétaires d’Etat, parmi lesquelles Rachida Dati, donc, mais aussi Rama Yade. Et on ne peut pas dire que la première ait épargné la seconde sur ses choix vestimentaires…

« On vous fait honneur, monsieur le président. Enfin, sauf Rama Yade. Elle ne sait pas se mettre en valeur. Je sais bien que ce n’est pas simple parce qu’elle a un gros cu… de black, mais elle pourrait faire un effort tout de même », aurait ainsi lâché la députée-maire du VIIème arrondissement de Paris, avant d’ajouter, toujours selon Patrick Buisson : « Au moins, Fadela [Amara, alors secrétaire d’Etat chargée de la ville, ndlr] suit mes conseils, elle est allée chez le coiffeur ».

Réponse, guère plus sympathique, de Nicolas Sarkozy : « Je l’avais pourtant bien briefée sur ses tenues pour la réception de la Maison Blanche. Pas de minijupes, pas de couleurs criardes à l’africaine mais une robe noire et sobre ! » Ce n’est peut-être pas pour rien si Rama Yade a aujourd’hui pris ses distances avec Nicolas Sarkozy tandis que Rachida Dati reste l’une de ses plus fidèles alliées…