Procès Mamadou Diop : Les deux policiers absents à la barre

Retour sur le procès de feu Mamadou Diop, l’étudiant qui avait été tué le 29 janvier 2012 à la place de l’Obélisque, lors d’une des manifestations qui avaient été organisées par le M23 contre un troisième mandat de Wade alors président de la République. A l’audience qui s’était tenu le jeudi 7 mai dernier, le juge du tribunal correctionnel avait renvoyé au jeudi 18 juin 2015, le jugement de Wagane Souaré et Tamsir Ousmane Thiam, les deux policiers présumés coupables de la mort de l’étudiant. Deux raisons avaient poussé le juge à renvoyer le procès. D’abord la non-comparution des deux prévenus qui avaient brillé pour la deuxième fois par leur absence alors qu’ils avaient été convoqués à comparaître par voie d’huissier pour la deuxième fois. Donc présents ou pas, ils seront jugés par défaut au cas où ils ne déféreraient pas. La deuxième raison était une requête des avocats de la partie civile pour l’installation, dans la cause, de l’Etat’, dont la responsabilité est, selon eux, engagée et qu’il doit donc payer des dommages et intérêts au cas où les deux policiers qui agissaient en son nom, sont condamnés

1 Comment

  1. ARCHITECTURE D’UNE DIABOLISATION.
    Les médias sont les entités les plus puissantes de la terre. Ils ont le pouvoir de rendre les innocents coupables et faire des coupables des innocents. Et c’est ça le pouvoir. Parce qu’ils contrôlent l’esprit des masses »
    (Malcom X)
    Je soutiens la famille de Mamadou Diop, mais toute fois, notre capacité de réflexion doit rester au dessus de nos émotions, parce que nous faisons face à une stratégie qui s’adresse à nos sentiments qu’elle veut mettre au dessus de notre raison.
    Architecture d’une diabolisation : la mort de Mamadou Diop
    Voici, un exemple de montage d’une diabolisation d’Abdoulaye Wade.
    Nota : Toute personne qui ne voudrait pas aller vérifier ce qui est écrit ici aux sources dont les liens sont indiqués peut contester tout ce qui est écrit dés cette ligne et s’épargner de la fatigue de lire.
    COUVERTURE D’UN CRIME
    Voici trois vidéos de Mamadou Diop (MD) avant sa mort.
    tinyurl.com/p8ygemx (1)
    tinyurl.com/mt5mcxs (2)
    tinyurl.com/nr49f9v (3)
    Ces vidéos ont la particularité de nous faire des zooms sur un futur tué, comme pour fixer une prémonition. Elles ont aussi eut pour but de nous fixer les dates (« MD quelques heures avant sa mort : je suis prêt au sacrifice » et « Les derniers mots de MD). Mais ces vidéos nous permettent de faire connaissance avec lui. Il est surtout habillé en chemise jaune, survêtement abricot et pantalon marron. Et sur certaines images avec des verres noires.
    Voici la vidéo de la mort de MD quelques heures après, selon les premières vidéos.
    tinyurl.com/p8ju5la (4)
    Premier constat : il est habillé en survêtement noir, pantalon blanc avec des traits latéraux noirs. Il y a donc le choix entre admettre qu’il traînait une valise d’habits pour se changer ou rejeter la version de quelques heures des premières vidéos.
    Deuxième constat : la version la plus retenue est celle d’un MD mort sur le coup après que le camion lui est passé dessus, ou après le choc du camion.
    tinyurl.com/pn5uj6a (5)
    Le MD dont on nous présente la mort en direct se tord de douleur, s’agrippe à une jambe, et même se relève pour s’appuyer sur un coude (à 51- 52 secondes). Plus net sur la vidéo (6) à 35 secondes.
    tinyurl.com/p9eppb9 (6)
    Si MD est mort sous le coup du choc, ou sous les roues du camion, la preuve fournie pour l’étayer prouverait que les gens autour de lui l’ont regardé mourir sans rien faire. Puisqu’ici, il est bien vivant.
    Troisième constat : Point de vue stature, corpulence et teint, le MD a bien changé en quelques heures.
    Voici la vidéo du camion que l’on nous présente comme fonçant sur MD.
    tinyurl.com/m8fl7ev (7)
    Arrêtez la vidéo entre 12 et 14 secondes de lecture. Et constatez la position des raquettes baissées devant le camion. Il est évident que toute personne qui serait tombée, devant ce camion, serait traînée devant le camion parce que ne pouvant pas passer entre la raquette et le sol. Et jusqu’à la fin de la vidéo, pas le moindre MD dont on nous avait annoncé que le camion fonce sur lui.
    Une information importante est passée brièvement dans le flot des médias.
    tinyurl.com/neahlej
    tinyurl.com/oht9rok
    Les sapeurs pompiers appelés pour prendre le corps de MD ont refusé de le faire sans ordre de la police, parce qu’ils trouvaient la mort suspecte. Y aurait-il des sapeurs pompiers sénégalais qui ne sauraient pas reconnaître un homme écrasé par un camion ? Est-ce que des sapeurs pompiers refuseraient de prendre le corps d’une personne tuée par un camion qui a pris la fuite ? Non. Ils auraient pris le corps et aurait parlé à la police de délit de fuite. Mais pas de mort suspecte. Les sapeurs pompiers n’ont simplement pas voulu poser d’actes qui effaceraient des indices et rendraient difficile le travail de retrouver les auteurs de cette mort. Mais les journalistes qui en parlent reprochent même aux sapeurs, pourtant hommes de l’art, de trouver la mort suspecte. Les uns veulent qu’on retrouve les auteurs, les autres, apparemment, non.
    Il reste les dits témoins oculaires. Voici des témoins oculaires.
    tinyurl.com/qb2fexz (8)
    Nous voyons des témoins « oculaires » venus en studio pour témoigner se faire rectifier par le journaliste qui, théoriquement, n’a pas bougé de son studio. Et quelle rectification ? Il remet le témoin dans la ligne de ce qui était retenu comme version devant être répétée pour les lecteurs auditeurs téléspectateurs. Il faut voir que le témoin avait totalement fait hors sujet. Il fallait donc le remettre sur les rails.
    La conclusion minimale à tirer de tous ces faits est que les choses ne se sont pas passées telles qu’elles sont répétées dans les médias. L’attitude sage, logique, scientifique, honnête et républicaine devait être de se garder de nommer un coupable. Le doute devait être la règle. Mais, au contraire, pour combattre tout doute, une certaine presse va chercher des preuves hors du Sénégal.
    IMPORTATION DE CADAVRE IVOIRIEN ET MANIPULATION
    Voici l’image d’un mort des émeutes en Côte d’Ivoire, lors de leurs présidentielles.
    tinyurl.com/pwdrubc
    Un mort dont (peut être) un coup de machette a arraché toute une tempe avec l’oreille.
    Voici un recyclage de ce mort, au Sénégal, réalisé par un journaliste connu. Désormais le mort porte le nom de MD. Mais quelques heures avant lui, la tendance était lancée.
    tinyurl.com/o9sbgl9
    Et cela se poursuit même en 2014.
    tinyurl.com/m8otpdt
    CONDITIONNEMENT ET LAVAGE DE CERVEAU
    Dés lors que l’utilisation de l’image du cadavre ivoirien est lancée, certains médias ont commencé à l’utiliser pour le conditionnement des sénégalais.
    tinyurl.com/ma6b93p
    tinyurl.com/okk6ehh
    Dans son expérience, Pavlov conditionnait ses chiens par l’utilisation de deux événements jumelés : un coup de sifflet et une décharge électrique sur le chien. Après plusieurs répétitions, le chien continuait à réagir de la même façon avec le sifflet seul sans la décharge. Certains médias ont fait la même chose pour fabriquer dans l’opinion une image d’un Wade tachée de sang.
    La manipulation a atteint des niveaux tels qu’un site de la place a crié holà sur ce travail médiatique.
    tinyurl.com/klc9byo
    tinyurl.com/qggmxlh
    Nous voyons 968 manipulateurs, victimes de la manipulation ou idiots utiles.
    Voici un exemple de victime fière de l’être.
    tinyurl.com/kovyeo4
    LA FALSIFICATION A BROUILLE LES PISTES
    Je terminerai par deux interrogations.
    Premièrement : Qui a tué Mamadou Diop ?
    Je ne sais pas. Mais les traces de sa fuite sont flagrantes. Derrière la falsification des faits, derrière la volonté de brouiller les indices, derrière la volonté d’orienter tout chercheur vers de fausses pistes, se cache le coupable. Et il y a de fortes chances que celui qui a décidé de falsifier en sache quelque chose. Il suffit de lui demander pourquoi il falsifie pour entamer le dépistage du coupable.
    Deuxièmement : Comment a-t-on fait pour faire passer à l’opinion une preuve sous forme d’un MD qui change de tenue pour mourir écrasé par un camion ?
    J’ai souvent parlé de la stratégie des pêcheurs en eau trouble. Le trouble de l’eau affole les poissons qui viennent eux même s’emmêler les nageoires dans les filets.
    J’ai souvent parlé de la stratégie de la chasse à la battue. Le nombre de chasseurs qui envahit alors la brousse, le nombre de chiens aboyant, le nombre de personnes tapant sur les ustensiles faisant des bruits d’enfer, affole le gibier, lui fait perdre tous ses reflexes animaux de survie, ce qui le met à la portée de l’abattage des chasseurs. Poissons comme gibiers de chasse, pour les avoir facilement, il faut détruire leurs facultés naturelles par le trouble et la battue. La même battue dirigée sur des humains arrive au même résultat. La coordination d’une quantité phénoménale de médias, le battage orchestré durant des jours, des mois, des années, fatigue les cerveaux et abat les facultés intellectuelles, à partir de ce moment, le blanc peut passer pour noir et le noir pour blanc. Et nous vivons la même stratégie, sur un autre sujet, depuis quatre jours.
    Face à un mort, nous avons vu une organisation qui a brouillé les moyens de retrouver le coupable et qui nous a fabriqué un coupable : Wade. Et on ne lui demande rien moins que de se taire, au vu de ses statuts de président, ancien président et personne âgée. Ces statuts ne lui préservent pas du travail de ses petits fils (ce sont eux qui l’appellent « Maame »), travail bâti sur des mensonges et manipulations pour l’accuser de crime, mais ils doivent l’empêcher de chercher à se défendre. Tout ce qu’il dira sera retenu contre lui.
    Et Macky Sall dans tout ça ? C’est lui qui a récompensé tous ceux qui ont été derrière ce travail. Parce que si le falsificateur est responsable, celui qui lui a offert ses supports médiatiques pour faire passer la falsification est doublement responsable.
    NB : Je conseille de télécharger toutes ces vidéos avant qu’elles ne disparaissent du net comme ont disparu celles de M. MB. Niang. Et j’espère que l’analyse des lecteurs y trouvera ce que je n’aurai jamais pu voir.

Les commentaires sont fermés.