Pour Faux et usage de faux…L’ancien sous-préfet, Daouda Ndoye risque 6 mois de prison ferme

En arrachant  les pouvoir des mains du maire Daouda Diop,  pour le confier par délégation spéciale  par l’arrêté N°006154 du 24 mai 2011 pour le confier à Daouda Ndoye, le régime libéral ne s’attendait à ce que l’ancien sous-préfet  foule au pied la  loi. Et bien l’ancien vice-président de la Délégation spéciale de la commune de Sendou avait signé un arrêté, dans des  conditions  jugé illégal pour désaffecter des terrain délibéré par l’équipe municipale  dissoute au nom de la Fondation Serigne Bamba Ndiaye, au profit du d’un certains  Birame Ndiaye Wane. C’est cet acte qui a valu sa comparution hier à la barre du tribunal départemental de Rufisque. Mais maitrisant parfaitement les   rouages de la loi, l’ancien sous-préfet  n’a pas tergiversé à la barre. Il a reconnu les faits qui lui sont reprochés. «Je reconnais que je ne devais pas signer les actes délégations spéciale à la place du président Souleymane Ndoye», accepte  l’ancien sous-préfet. « Je venais de commettre l’erreur de ma vie»  a encore reconnu l’ancien vice   président de la délégation spéciale de la commune de Sindou. Des aveux ont fait   bondit représentant du ministère public de sa réserve  pour dire « Vous foutez le bordel un peu partout, vous qui êtes sensé mettre de l’ordre dans les affaires, vous installez le désordre. Sachez que ce dont vous êtes accusé est impardonnable». Il ajoute : «Toutes ces confusions notées dans le département sont l’objet de gens comme vous ». Et le procureur « vous savez mieux que moi que vous n’aviez pas autorité à apposer votre signature sur ce document».

Pour l’avocat de la Fondation Daouda Ndoye, «Le dossier est plein ». sur   cette   base, il a requis 6 mois de prison ferme, l’ancien sous-préfet qui a procéder à un bradage à vil prix de ce terrain de 5 ha inclus dans la commune de Bargny, bafouant ainsi toutes les règles.   Car s’est il justifié « les faits sont clairs et évidents». L’ancien administrateur d’état civil sera fixé sur  son sort le 11 mai prochain.