Polémique entre Rewmistes et Apéristes autour de la gestion du maire de Louga

Suite à notre livraison intitulée «GESTION NÉBULEUSE DES AFFAIRES ET ABSENTÉISME CHRONIQUE DU MAIRE, AMAR THIAM CONSEILLER MUNICIPAL ET RESPONSABLE DES JEUNES DE REWMI COGNE MOUSTAPHA DIOP» Dame Faye, coordonneur départemental de la COJER /Louga Rétorque ici à Amar THIAM. Selon lui, les conseillers municipaux ne doivent pas être dans une logique de guerre politique parce qu’ils se considèrent comme des frères, mais uniquement un exercice de recadrage à Monsieur THIAM.«Cordialement entre conseillers, on doit s’entre-aider et je trouve que vous en avez besoin, cela, au prix de votre crédibilité politique. Il est toujours bien de donner son point de vue, mais de là, à l’imposer ça devient de la tyrannie. J’ai constaté depuis la réunion d’installation du bureau, vous vous opposez radicalement à la personne du maire et dit que vous faites partie de l’équipe municipale (paradoxe). En lisant votre article sur LOUGA WEB MEDIAS, mon attention a surpassé la lettre et l’esprit pour accéder à votre intention.
Cependant il ne faut pas mêler vos problèmes personnels avec ceux de la localité, ne pas prendre Louga comme votre hache de guerre.
AGETIP-Commune de Louga c’est l’État et les collectivités locales, méconnaître cela c’est ignorer les pistes de travail de la commune. Louga collabore, dans sa quête de ressources, avec Les services techniques des ministères d’État, les partenaires ONG, commune de l’extérieur, regroupement d’immigrés et tous, dans le cadre de la décentralisation. Il faut d’abord comprendre la notion décentralisation qui est un processus continu dont l’acte 3 n’est qu’une partie intermédiaire. L’électrification des parties prioritaires de la commune est un projet qu’on a hérité, ça c’est vrai, cependant il a été renégocié de 100.000.000.000 à 405.000.000.000 de francs cfa , ça aussi c’est une vérité et c’est l’œuvre du maire Moustapha Diop. Donc arrête de dire du n’importe quoi et apprend les textes, le droit, l’administration, la gestion, la gouvernance locale, et également la politique parce que vous faites tous sauf de la politique.
Lors de la dernière réunion de conseil, le préfet a demandé aux membres du conseil de toujours faire la part des choses entre leurs prérogatives et celles propres au maire. Et si on a élu un bureau municipal (un maire et cinq adjoints), c’est pour dire que seul Dieu est omniprésent. Le maire est plus présent que quiconque dans sa ville parce qu’on peut voir ses actions partout dans Louga. La question principale que tout Louga se demande est: d’où vient votre négativité en toute chose, votre égoïsme « intellectuel », votre manque de respect exagéré aux icônes de notre cher Louga?
À l’extrême, on demande est-ce vous aimez Louga. Le bilan global est participatif et inclusif et chaque acteur peut s’en féliciter. Il est important que vous le sachiez. Ce que vous faites n’est que pur sabotage. Le Macky-Moustapha est une combinaison 100% favorable à Louga. En un an et quelques mois, des routes réfectionnées, un nouveau système d’éclairage remplaçant celui de 1982, une résolution des problèmes d’assainissement, des financements pour femmes et jeunes, la mobilité urbaine une réalité avec les bus, des bourses familiales, la levée des timbres fiscales sur les actes à légales, l’installation d’un bureau de passeport…
Autant d’actions posées par le système Macky -Moustapha. Le meilleur reste à venir inchallah ». Conclut-il.