pêche : Le Sénégal met en place une commission contre les fraudes sur le tonnage

La Coalition des acteurs et organisations professionnelles de la pêche du Sénégal a suggéré jeudi à Dakar, la mise sur pied d’une Commission indépendante devant être chargée de jauger les navires, dans le but de lutter contre la fraude sur le tonnage, pratiquée par les navires de pêche.

«Cette fraude sur le tonnage, pourtant mise en évidence depuis 2006, n’a jamais fait l’objet de mesures correctives appropriées malgré son impact économique, environnemental et sur la sécurité alimentaire des populations. Pour éviter une pareille fraude, nous exigeons la mise en place d’une commission indépendante pour superviser le jaugeage des navires afin que ce travail se fasse dans la transparence», a dit Mamadou Diop Thioune, coordonnateur de ladite coalition.

S’exprimant au cours d’un point de presse, il a souligné que cette commission doit être composée des acteurs gouvernementaux, de la société civile, des acteurs de la pêche artisanale et industrielle et d’experts indépendants.

«En attendant, a-t-il soutenu, ce pillage qui dure depuis plus de trente ans continue avec la complicité de l’Etat».

Commentant le nouvel accord de pêche entre le Sénégal et l’Union européenne qui permet à 38 navires européens d’accéder aux ressources halieutiques du Sénégal, principalement le thon, pour une compensation financière de 13 930 000 euros, M. Thioune a dit que c’est la première fois qu’un accord de pêche est signé sans être adopté au préalable par l’Assemblée nationale.