Pape et Cheikh : leur histoire inconnue

Peu exposé aux média en dehors de leurs prestations, Cheikh, le duettiste de Pape dans le célèbre Groupe Pape & Cheikh, a levé un coin du voile sur leur compagnonnage. Dans le journal Enquête, Cheikhou Coulibaly de son vrai nom a révélé : « ensemble on a joué au foot et on a fait de la musique. On se connaît depuis qu’on a 10 ans. Si on arrêtait de faire de la musique, on continuerait quand même à se voir ». Leur amitié a fait que Pape l’ait choisi comme homonyme d’un de ses fils.

 Titulaire d’un bac B dans les années 80, Cheikh a été à l’université avant de suivre les voies de la musique, déjà occupées par un de ses frères. Il a fait le Conservatoire et joué pour Ouza, qu’il quittera pour monter le « Samtamouna ». Leurs chemins se croiseront là pour donner dans les années 90 leur premier titre. Dans leur fonctionnement, il y a une bonne répartition des rôles. Cheikh note : « je n’ai rien fait pour m’effacer. Il faut quelqu’un devant et quelqu’un qui assure les arrières. C’est-à-dire quelqu’un qui assure la conception musicale et fait tout pour que le musique ne déborde pas. Chacun a sa nature et on se complète ».