Pape Diop, Bokk Gis Gis : Il a les moyens pour atteindre ses objectifs mais l’éloquence lui fait défaut

Forces : Son nom authentique est Moustapha. Mais Pape Diop est celui auquel sont habitués les Sénégalais. La constance, l’expérience politique et institutionnelle et la combativité font partie de ses atouts. Fils de Thiès, carrefour de refus et de contestation, il a la chance d’être le seul candidat qui a eu, dans son épopée politique, à assumer les charges de suppléant du président de la République en cas de vacance du pouvoir pour avoir été président de l’Assemblée nationale, puis président du Sénat. Son expérience dans la gouvernance institutionnelle et locale est un important avantage pour lui. Il connait les Institutions et a la réputation d’un homme qui apporte plus pour la victoire d’un idéal que l’inverse. En fait, il sait s’engager à fond et mettre les moyens qu’il faut pour atteindre ses objectifs. Depuis plus de deux ans, il investit le Sénégal, installant par-ci son parti et débauchant par-là des personnes ressources et des militants. Il ne personnalise jamais un débat, préférant évoquer des faits, des réalités et des chiffres pour convaincre. Son aura et la masse de militants libéraux qu’il a emmenés peuvent lui être fort bénéfiques.
Faiblesses : L’éloquence lui fait encore défaut parce qu’il n’est pas habitué à la polémique. Il est trop circonspect dans ce qu’il dit de sorte qu’il se fait parfois rare dans le débat public pour une opinion publique si malléable par la parole. Malgré un bon bilan à la tête de Dakar dont il fut le Maire, il a perdu aux Locales et doit œuvrer pour reconquérir la Capitale et gagner le pays.
Dossier Rewmi