Papa Massata Diack cité dans une nouvelle affaire

Papa Massata Diack aurait réclamé 600.000 dollars (349 millions FCfa) aux autorités de la ville de Stuttgart pour leur «offrir» l’organisation du championnat du monde d’athlétisme en 2006. C’est ce que suggère un document publié par Sky news. La commission éthique de l’Iaaf s’est saisie de l’affaire.
Papa Massata Diack aurait réclamé la rondelette sommes de 600 000 dollars (349 millions de FCfa) ainsi que plusieurs montres de luxe aux autorités de la ville de Stuttgart soit disant qu’il devait les remettre à des membres de l’Iaaf. En échange, il se proposait de leur «offrir» l’organisation du championnat du monde d’athlétisme en 2006.
C’est en tout cas ce que suggère un courrier attribué au patron de Pamodzi et rendu public par Sky news. Selon le média consulté par Libération, le document a été remis aux autorités de Stuttgart en décembre 2004 lors d’une rencontre entre Papa Massata Diack et Helmut Digel à l’hôtel Movenpick.
C’est d’ailleurs ce dernier qui a remis le document en question à l’Iaaf qui annoncé avoir saisi la commission éthique. Dans le document, Papa Massata Diack réclame, outre les 600.000 dollars (349 millions de FCfa) un «paquet de cadeaux Vip» pour ne pas dire trois montres de marque Ebel, Rolex et Mont blanc.
Ces nouvelles révélations interviennent au moment où Papa Massata Diack a fait un communiqué pour rejeter les accusations portées contre lui par l’Agence mondiale antidopage (AMA) en plus d’annoncer la saisine du Tribunal Arbitral des Sports (TAS). Dans la foulée, il dénonçait les «allégations mensongères» formulées contre sa personne.
Dakaractu