Pacotille, un an déjà…Les Sénégalais s’en souviennent

Triste fut ce jour. Le 04 juillet 2015, la faucheuse passait à ce qu’elle sait faire le mieux. Le rappeur Cheikh Sidaty Fall, plus connu sous son nom de scène Pacotille, tirait sa révérence après un malaise. A la fleur de l’âge. Le hip-hop a été pris de court. A juste titre eu égard à la place qu’il occupait dans ce milieu. Avec un style particulier, le rappeur aux « tic-tic », du nom de ces chaussures de fortunes jadis très prisés dans les milieux défavorisés, était indiscutablement la voix de ceux qui n’en ont pas. Les politiques aussi. Car, outre sa carrière de rappeur, Pacotille était aussi très engagé politiquement. Il militait au vu et au su de tout le monde au Parti démocratique sénégalais et vouait une admiration sans semblant de tricherie à l’ancien Président du Sénégal, Me Wade. Il n’empêche, le camp présidentiel n’avait pas hésité à dépêcher une délégation chez lui pour présenter ses condoléances. Les témoignages se suivaient et se ressemblaient. Tous étaient unanimes à reconnaître au défunt son attachement à la religion. Sa femme confiait que le rappeur pouvait dépenser des sommes astronomiques dans l’achat d’œuvres islamiques. Pacotille était aussi un mari exemplaire qui n’attendait pas qu’on lui rappelle son devoir. Sa veuve se rappelle de la fois où Cheikh Sidaty Fall lui a remis 500 000 francs pour son « shopping ». Ce n’est pas tous les hommes qui consentent un tel sacrifice pour leur moitié. C’est dire qu’un grand homme s’en est allé, laissant derrière lui des fans et une famille inconsolables. Heureusement, son œuvre n’était pas destinée à périr et tel ne sera jamais le cas. Il a tellement fait…

BUZZ.SN