Oumar Cissé, étudiant à l’UCAD, publie son premier recueil « Lever du Soleil »

Oumar Cissé (photo) est l’auteur du recueil « LEVER DU SOLEIL » paru le 20 avril dernier aux Editions Stellamaris à Brest en France.
Oumar Cissé est un jeune étudiant sénégalais en Géographie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Il est un passionné de littérature, de la poésie en particulier, c’est pourquoi il le montre à travers son premier recueil « Lever du soleil ».
C’est un amoureux du savoir pour ceux qui le connaisse, c’est pourquoi sa citation préférée demeure celui de Jean.J.Rousseau « La jeunesse est le temps d’étudier la sagesse ».
En effet c’est un jeune poète très sentimental, qui s’interroge sur le fonctionnement des sociétés et qui se souci sur le devenir de notre monde.
Comme il le trace à travers sa plume talentueuse, il aborde des thèmes sensibles comme le problème des enfants de la rue, les guerres qui ne cessent d’ensanglanter le monde, l’inégalité dans le monde, le mariage forcé, la femme comme un être qui peut participer au développement de sa société et entre autres thèmes très important. Il avance la thèse selon laquelle « pour que l’Afrique se développe il faut que les africains se désaliènent et se détachent des thèses selon lesquelles c’est la traite négrière et la colonisation qui ont freiné et empêché le développement de l’Afrique, et qu’ils doivent se battre et prendre leurs destin en main afin que ce continent puisse faire face à cette théorie de mondialisation où il occupe une place défavorable et marginalisé ».
Dans le livre, il rend aussi hommage à l’éminent savant Cheikh Anta Diop, qui est un exemple à suivre selon lui, au président poète Léopold Sédar Senghor, au bateau le « Joola » et à sa grand-mère.
Il chante la paix et l’unité qui sont des éléments indispensable pour le bon fonctionnement d’une société.
Il invite les gens à restaurer les esprits et les cœurs afin que l’on puisse vivre dans une atmosphère sans haine et sans désordre.
Il termine en beauté par les thèmes d’amours et d’amitiés.
Bon vent à l’ouvrage et plein de succès à l’auteur !