On a libéré Déesse Major, parce que y’en a qui sont et font pire ?

Elle a vexé des gens qui ont eux aussi des libertés

L’équité voudrait donc que l’on n’enferme plus les agresseurs, les violeurs et voleurs de la petite semaine dans ce pays. Ces pauvres délinquants, qui ne peuvent compter sur l’appui d’aucun bras long politique ou religieux, ne doivent plus être appréhendés dans notre cher Sénégal. C’est cela la véritable justice. Toute autre attitude relève de l’hypocrisie. Justice pour tous ou justice pour personne. Que des libertés provisoires et d’autres mesures de grâce soient ainsi accordées à tous. Que les prisons soient vidées. Qu’aucune loi, qu’aucune règle de fonctionnement hypocrite ne soit plus appliquée pour cette société hypocrite. Que tous les délits, quel qu’ils soient, que tous les crimes soient amnistiés ! Car devant tout crime ou délit, il existe de plus grave qui ne fut point condamné. Que nul ne soit plus jamais inquiété pour un quelconque forfait tant que tous les citoyens de ce pays ne seront pas places sur le même pied d’égalité judiciaire. Mais aussi qu’en même temps, et c’est cela la logique, nul d’entre nous ne se pense être en droit de réclamer la réhabilitation judiciaire pour un quelconque préjudice subi ni l’arrestation d’aucun citoyen menaçant nos vies et intérêts.

Cette société sénégalaise non hypocrite, « déconfrérisée » et enfin débarrassée de Dieu et des tabous obscurantistes magico-religieux, pour entrer dans l’ère de l’obscurantisme des Lumières, que nous vous proposons, est déjà en œuvre dans les esprits. Elle le sera un jour dans les cœurs. Il ne lui reste qu’à briser les « résistances » et à conquérir une masse critique qui rendra enfin le pays « prêt ». Et ce jour-là, notre nation, cette belle nation hypocrite, pourra pleinement prétendre à l’Emergence, à la Modernité, à la Liberté et à la Justice. Elle pourra, ce jour-là, rejoindre fièrement le banquet des nations « civilisées » où Dieu et les questions morales sont devenus de simples détails.

Elle a vexé des gens qui ont eux aussi des libertés

Sénégal daal day dém té kénn dou ko téyé. !!!