Non à «L’Apérisation » de nos consulats et ambassades…Par Seydina Seck

Non à «L’Apérisation » de nos consulats et ambassades

Lettre ouverte a son excellence Mr le président de la république

liste macky ambassadeJe ne vous écris pas dans un esprit de revendication pour le simple plaisir de le faire, ma lettre est simplement l’expression d’une déception et d’une peine sincère, celle de sentir venir un danger qui risquerait non seulement de donner un sacré coup à notre crédibilité au niveau international mais aussi d’instaurer un climat de révolte au sein de nos communautés qui vivent dans les différentes diasporas. En tant que sénégalais de l’extérieur, nous avons le devoir moral de tirer sur la sonnette d’alarme quand ce qui jusqu’à récemment constituait le socle de notre société est foulé au pied au nom de la complaisance et de l’amateurisme.
Vous semblez découvrir ce que nous n’avons cessé de dénoncer : après des années de progrès constants, de hausse du niveau de formation de diplomates, le système diplomatique et consulaire peine encore à remédier aux échecs et déboires répétés dernièrement.
Mais cette crise est d’autant plus urgente à traiter qu’elle s’inscrit dans une diaspora qui voit ses représentants aussi impertinents que dépourvus de formations et de vertu. Ce qui s’est passé à Marseille et qui continue encore à défrayer la chronique en est une parfaite illustration. Mais le débat qu’il a suscité au plus haut sommet de l’état n’en est pas moins honteux. Quand on voit que le secrétaire d’état en charge des Sénégalais de l’extérieur attaque avec véhémence le ministre de tutelle manifestant sa position par rapport à ce qui est traité par la presse française comme étant un scandale. Car à vrai dire c’en est un.
Monsieur le Président nous considérons que la représentation diplomatique et consulaire est le reflet voire le miroir du pays dans le rayonnement des nations. S’il en est ainsi, notre pays caracole honteusement à la dernière place.
Excellence nous vous concédons le droit de nommer qui vous voulez au poste que vous voulez, mais ce qui se passe au sein de nos différents consulats mérite une réflexion car la manière dont sont choisis nos consuls généraux nous laisse perplexes sur votre intention de redorer le blason de notre cher pays. Le consul général a cessé d’être ce personnage qui défendait et représentait les sénégalais de la diaspora de la manière la plus crédible. Il est devenu ce personnage choisi sur des bases affectives voire politiciennes sans aucun niveau intellectuel ni aucun sens de la responsabilité. Des consulats comme ceux de Marseille, Bordeaux, Lyon, Paris, Milan pour ne citer que ceux-là sont devenus la maison du clientélisme politique. Mais excellence arrêtons-nous un instant sur le cas de Milan qui en notre sens est le sommet de l’aberration car tenez-vous bien les quatre premières personnalités sont non seulement choisies sur des bases politiciennes mais pire ce sont des gens dont le niveau intellectuel laisse vraiment à désirer. La nomination de Madame Rokhaya Ba Toure au poste de consul général à Milan avait été conçue comme une mascarade ; comme si cela ne suffisait pas on continue à choisir dans le tas, vice consul chef du bureau économique et assistante sociale des hommes et des femmes qui sont loin d’être à la hauteur. Et résultat le consulat du Sénégal à Milan est l’un des consulats les plus à problèmes de la diaspora. Le choix que nous avons fait de nous arrêter sur le cas Milan n’est pas fortuit car nul n’ignore que l’Italie est devenue depuis un certain temps la capitale de l’émigration sénégalaise. En ce sens que des centaines de milliers de sénégalais ont choisi cette partie de l’Europe. Ce qui suppose excellence qu’il mérite une représentation diplomatique et consulaire à la hauteur.
En notre sens nommer un consul et staff sans formation ni expérience ne fait que rendre un mauvais service aux sénégalais qui ont le droit d’aspirer à des autorités à la hauteur de leur niveau.
Non seulement Madame le consul General Madame Toure est contestée par les siens, mais aussi et surtout elle ne fait qu’à sa tête et foule au pied les fondamentaux des règles diplomatiques et consulaires. Ceci Excellence pourrait être considéré comme un manque de considération à l’endroit des Sénégalais d’Italie, ces braves Sénégalais dont le seul pêché est d’avoir choisi de braver froid et xénophobie pour des lendemains meilleurs.
Son Excellence nous vous invitons avant qu’il ne soit tard de reconsidérer le système de nomination de nos ambassadeurs et consuls généraux. Nous souhaitons que nos ambassades et consulats cessent d’être des terreaux pour des politiciens mais un dépotoir d’intellectuels formés à la bonne école mais aussi dont le sens de la responsabilité ne souffre d’aucun doute.
Nous ne saurons terminer sans pour réitérer nos vœux de voir des consulats comme celui de Milan retrouver leur crédibilité qu’on leur connait. Madame le consul doit être rappelée à la raison avant d’en arriver à la situation comme celui de Marseille .qui continue de faire honte à nous Sénégalais de la Diaspora.
Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre haute considération.
Seydina Seck
seydina@xalimasn.com

1 Comment

  1. Macky Sall a un parti à construire par une corruption qui ne dit pas son nom. Il s’agit d’une troque de postes contre une adhesion.

Les commentaires sont fermés.