Nigeria : Un restaurant proposant de la “viande humaine” fermé

La police de l’Etat d’Anambra au Nigeria a fermé un restaurant et procédé à l’arrestation de ses employés qui serviraient de la viande humaine aux clients, a-t-on appris dimanche, de sources policières.

Des témoins ont indiqué samedi que la police avait fait une descente sur les lieux après avoir été informée par des résidents au sujet des activités malsaines des travailleurs du restaurant.

Au moins dix suspects seraient actuellement en détention dans les locaux de la police, en rapport avec cette affaire.

Selon des sources policières, des têtes humaines dégoulinant de sang étaient accrochées dans la cuisine du restaurant, ce qui pourrait signifier que ces têtes venaient d’être coupées.

La Police a également déclaré qu’elle avait découvert une cache d’armes à l’intérieur du restaurant en cause.

Un résident a indiqué à la police : “Je ne suis pas du tout surpris par cette révélation choquantes, car j’observe depuis quelque temps, des activités bizarres qui se passent à cet endroit”.

Il a ajouté que les personnes qui travaillent dans le restaurant “ne portaient jamais d’habits propres et avaient des attitudes quelque peu étranges”.