Moustapha Diop gâte les mareyeuses du Marché central au poisson…

Le ministre délégué chargé de la Microfinance et de l’Economie solidaire, Moustapha Diop a remis hier aux femmes mareyeuses du Marché central au poisson de Pikine et du Port autonome de Dakar la somme de 150 millions pour le financement de leurs activités. Selon le ministre, ce financement est sous forme de crédit, à des conditions de remboursement très souples et sans apport personnel et frais de dossiers. Le taux de remboursement est fixé à 5%. Le ministre délégué chargé de la Microfinance et de l’Economie solidaire pense qu’avec ce financement les portes du progrès et de l’investissement productif créateur d’emplois et de richesses vont s’ouvrir aux mareyeuses. En plus du financement, les services techniques de son département vont fournir l’assistance nécessaire et la formation en gestion et d’écoulement de produits aux bénéficiaires. Toutefois, Moustapha Diop exhorte aux bénéficiaires à respecter les échéances de remboursement des prêts pour faciliter l’accès aux financements au plus grand nombre de femmes grâce au crédit revolving.