Me Khassim Touré inquiet des réquisitions de juges sur les…Conversations téléphoniques

La manière dont les réquisitions au niveau des sociétés de téléphonie sont faites par la justice suscite beaucoup de craintes chez Me Khassimou Touré. L’avocat, qui plaidait dans une affaire d’association de malfaiteurs et d’abus de confiance impliquant un jeune Mbacké-Mbacké, pense que tous les Sénégalais sont en sursis à cause de ces réquisitions. Car, selon son argumentaire, « si par malheur vous avez appelé à plusieurs reprises une personne qui a maille à partir avec la justice, vous pouvez être considéré comme un suspect alors qu’au moment de l’appel, vous pouvez ignorer que la personne a commis une infraction », a argumenté Me Touré. « Sans préjudicier de la liberté de la communication, il est possible de le faire surtout avec le développement des technologies de l’information », a poursuivi la robe noire. Il a ajouté avec insistance que les juges devraient demander en cas d’instruction, que les conversations soient requises. Sinon, met-il en garde, « on assistera toujours à une violation des droits de la défense car il y a un abus avec les réquisitions ».