Mbagnick Ndiaye menace de bloquer l’argent des…

Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a remis à la collectivité mandingue la subvention de l’Etat d’un montant de cinq millions. La cérémonie a eu lieu, hier, au siège de la collectivité, ont indiqué nos confrères de Direct info.

Le ministre n’a pas manqué, à cette occasion, de proférer des menaces à l’endroit de la collectivité. « Vous devez savoir que le kangourang ne vous appartient plus. C’est un patrimoine mondial consacré par l’Unesco. Si vous ne vous réunissez pas, vous n’allez plus recevoir de subvention et le projet de construction de l’espace kankourang va tomber à l’eau. Si vous n’arrivez pas à l’organiser, dite- le nous », a déclaré Mbagnick Ndiaye.

La réponse de la collectivité mandingue ne s’est pas faite pas attendre. « Nous n’avons pas de problème d’unité au niveau de la collectivité. Ce qu’il y a c’est que nous ne pouvons pas accepter qu’un élément extérieur vienne perturber le kankourang auquel nous tenons tant, qui est pour nous comme une religion. Quiconque veut le profaner, le dévaloriser, nous trouvera sur notre chemin. Le président de la République nous a aidés. Nous lui en sommes reconnaissants. Mais aidez-nous dans la vérité », a déclaré le gouverneur Mamadou Diaboula, le porte-parole de la collectivité.

En effet, beaucoup de Mandingues en veulent aux autorités qu’ils accusent d’avoir pris fait et cause pour leurs adversaires. Des voies s’étaient levées pour exiger que la collectivité rejette cette subvention. Mais les sages n’ont pas craché sur cette enveloppe de 5 millions. « Le Président nous a soutenus dans la construction de la grande mosquée. Nous lui en sommes très reconnaissants et qu’il sache que nous allons le soutenir », a déclaré Amadou Seydi, le premier vice-président de la collectivité mandingue.