Mbagnick Diop…le patron d’une presse très Mackyllée : il vire le dirpub de son journal qui a attaqué le Palais

Les cafards décelés par l’Autorité de Régulation des Marches Publics (ARMP) dans son rapport annuel 2014, n’a pas fait que des malheureux dans le Gouvernement. Du coté des patrons de presse aussi, la tension est tout aussi palpable.
Il nous revient que ceux-là qui sont proches du Gouvernement ont reçu l’ordre de hautes personnalités de revoir leur manière de traiter l’information.
Et pour ceux qui ne se s’y sont pas conformés, comme c’est le cas du quotidien « Rewmi », « les nouveaux pensionnaires du Palais » auraient sévi en intimant l’ordre à M’bagnick Diop de se séparer de son directeur de publication, Serigne Saliou Samb.
La faute de ce dernier est d’avoir fait paraître à la Une de son quotidien, Samedi dernier, ce titre o combien révélateur « Des proches de Macky plus prédateurs que ceux de Wade », à la suite du rapport de l’ARMP…
Dakaractu

3 Comments

  1. Mbagnick, fais gaffe! On ne porte pas un si grand coup à un « Serigne Saliou » en période de Magal!

  2. Toute la presse doit se plier à la ligne dictatoriale du légionnaire en chef. N’échapperont que les journalistes contre lesquels il ne peut trouver aucune voie pour les plier.

  3. La semaine passee c’etait le scandale a l’inspection du travail avec le ministre mansour sy qui obligeait l’inspecteur Loum a licencier des delegues de ahs pour cacher les saletes dans AHS et aujourd’hui d’autres autorites mettent la pression sur les patrons de presse.

    Gouvernance sobre et vertueuse

Les commentaires sont fermés.