Matar « Courant » veut redresser la Senelec…

La Société nationale d’électricité (SENELEC) espère se redresser en comptant sur « la mobilisation de toutes les énergies’’ en son sein, a indiqué, mardi à Kaolack (centre), son directeur général, Mouhamadou Makhtar Cissé.

« Nous avons la conviction que nous ne pouvons atteindre les objectifs assignés, que si nous arrivions à mobiliser en interne toutes les énergies des travailleurs », a-t-il déclaré.

Mouhamadou Makhtar Cissé effectuait sa première sortie de reconnaissance des agences de la Société nationale d’électricité dans les régions, depuis sa nomination à la tête de la SENELEC, en juin dernier.
« Mobiliser ces énergies, a-t-il expliqué, c’est d’abord leur manifester l’intérêt que nous avons pour le travail difficile qu’ils font au quotidien au niveau de tous les segments de l’entreprise ».

La SENELEC, a rappelé son DG, est divisée en cinq régions qui constituent des regroupements de régions administratives.

Parmi ces régions, « celui du centre-est où nous démarrons notre tournée, regroupe les régions de Kaolack, Fatick, Tambacounda et de Kédougou », a-t-il indiqué.

Cette région « est la plus vaste région électrique du Sénégal, avec à peu près 42% du réseau de SENELEC’’, a-t-il signalé.