Matar coupe les hôpitaux de Thiès…Les syndicats des travailleurs de la Santé en colère contre la SENELEC

La Senelec a mis au chômage technique nombre de personnels sanitaires dans les postes et centres de santé du département de Thiès. En effet, elle vient de mettre à exécution sa menace de couper l’électricité à la presque totalité des structures sanitaires qui ne se sont pas acquittées de leurs factures d’électricité, révèle le quotidien walfadjri. Une situation des plus déplorables que n’ont pas manqué de déplorer les travailleurs de la santé qui étaient en sit-in ce mercredi. Et pour le chargé de communication du syndicat unique des travailleurs de la santé, Massamba Gaye, qui prenait part au mouvement d’humeur, un poste de santé sans électricité, c’est comme une personne sans nourriture. Un poste de santé ne peut fonctionner sans électricité surtout quand ces postes de santé sont dotées de maternités et doivent conserver à bonne température des vaccins et des médicaments, ou aussi de faire fonctionner des appareils radiographiques. D’où leur courroux. Les travailleurs appellent les autorités à résoudre cette situation.