Mariama Sarr a chaud…La mairie de Kaolack n’a plus d’argent

A seulement deux mois et quelques jours de la fin de l’année budgétaire, la commune de Kaolack titube dans la réalisation de ses objectifs d’investissement. La ville est à 36,46% de taux d’exécution global du budget, les investissements sont coincés à 8% à la date du 30 septembre, quoique les caisses de la mairie soient bien renflouées par les services de la perception municipale qui sont à 54,52% de taux de recouvrement des recettes. Selon les autorités municipales, une telle situation s’explique par les lourdeurs des procédures d’appel d’offre et le retard accusé dans l’approbation du budget. Un avis que ne partagent pas les conseillers de l’opposition qui attribuent le faible niveau d’exécution du budget, et particulièrement des investissements, au style de management «solitaire et discriminatoire» du maire Mariama Sarr, par ailleurs ministre de la Femme, de la famille et de l’enfance, et à la carence du bureau municipal.