Mankeur arrive en Arabie Saoudite pour les pèlerins Sénégalais

Monsieur Mankeur Ndiaye est arrivé ce jour à Djedda. Il a été accueilli par le ministre saoudien de la Santé. Il aura une séance de travail avec le Commissariat général au pèlerinage et l’équipe médicale, puis va visiter les hôtels des pèlerins sénégalais.

2 Comments

  1. https://youtu.be/kwEpW-NxHI0

    la passage a été fermé pour que le convoi du prince Mohammad Bin Salman Al Saoud, fils du roi de l’Arabie Saoudite, puisse passer.

    Les premières données reçues après la bousculade à la Mecque à l’origine de centaines de morts et de blessés, parlaient de la fermeture de l’un des passages menant aux stèles, où s’est produit le drame. Du coup, il y avait beaucoup plus de monde que prévu dans les autres passages.

    Selon le quotidien libanais Al-Diyar, ce passage aurait été fermé pour que le convoi du prince Mohammad Bin Salman Al Saoud, fils du roi de l’Arabie Saoudite, puisse passer.

    Le prince voulait assister au grand rassemblement des pèlerins. Il est arrivé à Mina escorté par 200 soldats et 150 policiers .

    D’après les dires de Al-Diyar, Salman et sa garde ont rapidement été évacués afin de passer ces événements sous silence. Les autorités saoudiennes, pour des raisons évidentes, chercheraient à étouffe

  2. Voilà on se glorifie d’envoyer en Arabie Saoudite le Ministre qui avait déclaré sans précaution qu’il n’y avait de sénégalais morts dans les bousculades.Qu’est ce qu’il va faire à la mecque. C’est une honte. Cela prouve encore l’incompétence du commissariat général. Le Mali a décompté 60 morts identifiés formellement grâce uniquement à ses représentants à la mecque. Pas de’envoi de ministre. Si maintenant on a des incompétents cela conduit aux résultats que nous savons. Le Senegal est l’un des rares pays sinon le seul à avoir envoyé son ministre à la mecque. Tous les pays ont réglé le problème par le biais de leurs representants officiels sur place. Le Président malien s’est adressé à son peuple dans un discours à la nation plein de sagesse avec des chiffres précis. Le notre se précipite d’envoyer un avion récupérer des basketteurs pour un grand accueil et demande aux pèlerins un accueil sobre, quelle contradiction! alors qu’on continue d’égrener les morts sénégalais, alors que la banlieue se trouve sous les eaux, alors que les salles de classes sont inutilisables, alors que des femmes s’attachent par des cordes à Saint – louis, faute de toit à cause des eaux, alors que les populations n’ont pas d’eau pour se laver depuis deux jours. Pourquoi n’avoir pas envoyé l’avion à la mecque récupérer les blessés. Pauvre de nous avec de tels dirigeants. Quelle que soit la prestation des lionnes que nous saluons, l’accueil doit se limiter sobrement à l’aéroport compte tenu du contexte difficile et des souffrances des populations. Que les partis politiques nous épargnent avec leurs communiques « nuls » de félicitation sans fin. de grâce, revenons à DIEU, qui par ce drame de Mouna, nous incite à revoir notre comportement au quotidien.

Les commentaires sont fermés.