Mame Mactar Guèye de Jamra a beaucoup joué sur la libération de Déeesse Major

Lorsqu’elle a fait l’objet d’une première plainte pour attentat à la pudeur et atteinte aux bonnes mœurs, Déesse Major a du son salut à Mame Mactar Guèye. Le vice-président de l’Ong Jamra a sauvé la rappeuse d’une arrestation certaine. Ce qu’il n’a pu faire pour la deuxième plainte qui a valu à l’artiste trois jours derrière les grilles du commissariat central de Dakar. Il n’empêche, le frère du défunt président de Jamra a une part de vérité à faire entendre.