Malick Gackou, Grand parti (Gp)…Courageux et expérimenté…Mais il a reste le nouveau-né du paysage politique

Forces : Il a du courage et de l’expérience politique. Economiste formé dans les pays de l’Est, il a été à l’école de sages comme Famara Ibrahima Sagna et de diplomates comme Moustapha Niasse dont il a quitté le parti où il était une forte autorité politique. Il a été au Parti socialiste (Ps) où il a eu le courage de créer le CREDIMEES, le Cercle de Réflexion des Diplômés du Mouvement des Elèves et Etudiants Socialistes. Homme de la banlieue où il est populaire, ancien Maire de Guédiawaye, il sait être tenace et regarder fixement le but qu’il se fixe. Ambitieux et passionné, il est altruiste envers les faibles, particulièrement les enfants, n’ayant connu ni son père, ni sa mère. Son parti, dernier des nés, émerge et s’impose. Il fait partie des candidats qui comptent. Ses sorties et ses attaques politiques lui donnent une présence réelle dans l’espace public.
Faiblesses : Il est pertinent surtout dans le débat institutionnel et économique. Mais il n’a pas encore l’éloquence requise pour s’imposer convenablement dans le landerneau politique. Le Grand parti (Gp) qu’il a fondé a une bonne présence dans la banlieue. Mais il n’a pas encore émergé sur l’ensemble du territoire national, ce qui limite ses chances électorales.
Dossier Rewmi