Macky règle 36,5 milliards pour Sindjély

À son accession au pouvoir, le Président Macky Sall a payé 36,5 milliards de francs CFA dus à certains prestataires du Fesman dont l’organisation était confiée à la fille de l’ancien président Abdoulaye Wade, Sindjély Wade. Libération, qui donne l’information dans son édition de ce vendredi, précise que ceci est l’aboutissement de plusieurs contentieux hérités par l’actuel régime de l’ancien.

 Ce n’est pas le manquement du Fesman. Le journal, qui cite ses sources, renseigne que « 8 milliards ont été puisés des fonds révoltés des appels entrants » et consommés dans le cadre de cet événement sans que le montant ne figure dans le budget.

Sans compter que l’Ige avait révélé que 15 milliards avaient été mis à la disposition de Loum Diagne, un « privé qui s’était substitué au Trésor en réglant directement les factures de certains prestataires, dont lui-même ». Libération rapporte que des poursuites ont été recommandées contre ce dernier, mais jusque-là il n’est pas inquiété.