L’UCS de Baldé exhibe les 9 plaies de Macky sall : De la pénurie d’eau au calvaire des victimes de la cité Tobago

Mesdames Messieurs les journalistes,
Nous avons le plaisir de vous accueillir ici chez nous au siège de notre parti : L’Union Centriste du Sénégal : UCS
Comme vous le savez, L’UCS a fait son entrée dans la grande famille des Centristes et Démocrates du monde
C’est à Mexico (Mexique) les 09 et 10 juillet 2015 que les leaders des plus grands partis politique centristes au monde, ont pris part à la réunion entérinant la rentrée officielle et définitive de l’UCS dans la grande famille des centristes.
Nous soulignons au passage que le Président Baldé invité à prendre naturellement part à cette importante session, n’a pu s’y rendre, pour avoir été interdit de sortir du territoire national
Créée depuis 1961, l’IDC est aujourd’hui une puissante et dynamique organisation politique internationale qui compte dans ses rangs le Parti populaire européen et l’Organisation démocrate-chrétienne d’Amérique (beaucoup plus présente en Amérique latine).
Pour rappel le 28 Juillet 2012 était portée sur les fonts baptismaux l’Union Centriste du Sénégal par des patriotes de tous horizons unis par une seule volonté : changer la conduite de la politique de notre pays par la promotion et la sauvegarde des valeurs seules gages d’un développement durable et maîtrisé

Durant ces trois années l’UCS a axé toutes ses activités dans le travail de massification et d’organisation Aujourd’hui notre parti est présent et structuré sur l’ensemble du territoire national
Cette réalité a été consacrée par les résultats aux dernières locales : près d’un millier de conseillers, une douzaine de mairies, deux conseils départementaux (3è après BBY et le PDS)
Cependant l’UCS ne s’est pas enfermée sur elle-même : membre fondateur du FPDR, notre parti est aujourd’hui partie prenante dans l’initiative d’un nouveau front avec les autres partis de l’Opposition démocratique ; c’est le lieu de souligner que cette initiative est ouverte à l’ensemble de l’opposition républicaine mais aussi à la société civile.
Par ailleurs l’UCS a surtout été de tous les fronts dans les luttes sociales auprès des populations, aujourd’hui confrontées à des difficultés sans nom :
*Persistance et aggravation de la crise de l’Ecole
*Recrudescence des coupures d’électricité et autres délestages ;
*Pénuries récurrentes d’eau
*Licenciements massifs avec les fermetures d’entreprises et la nouvelle politique d’externalisation de certaines multinationales
*Bradage continu du patrimoine foncier, doublé maintenant de déguerpissements sauvages avec les destructions sans sommation C’est pour nous l’occasion d’exprimer une fois encore toute notre solidarité à l’égard des victimes de Tobago
*La faim qui sévit dans de larges contrées du monde rural, en cette période de soudure ou les paysans sont laissés à eux-mêmes
*Restriction tous azimuts des libertés : liberté d’aller et venir, liberté d’expression, liberté de manifester…
*Pratiques frauduleuses dans le processus électorales avec les confections clandestines de CNI dans des lieux privés en présence des seuls responsables et militants du parti au pouvoir
*Agressions incompréhensibles à l’encontre du corps des Fonctionnaires ; notre président pur produit de l’Administration sénégalaise tient à manifester sa solidarité à ces corps d’élite

Nous ne pouvons conclure sans adresser nos remerciements et félicitations à nos membres de la Diaspora, en particulier à notre frère Ibrahima Sonko Coordonnateur du CEN de Paris