Louga : le jeune marabout Serigne Abdou Mbaye arrêté et déféré au parquet

«Chasser le naturel, il revient au galop !». Ce proverbe colle bien à l’actuelle classe politique Lougatoise qui, en dépit de toutes les conséquences que ses inconséquences ont coûtées au Sénégal depuis plus d’un demi-siècle, ne fait aucun effort de changement.Tout est parti de la tenue du week-end politique à Saint Louis organisés par les jeunes de l’(APR) pour réfléchir sur la vie du parti. En effet suite à un coup de téléphone orchestré par Sidy Diallo responsable de la Cojer à un homme proche du jeune marabout Mame Abdou Mbaye faisant état des propos malsains et qui ne sont pas catholiques sur la personnalité du marabout leader du mouvement « SELAL ».
De retour à Louga Sidy Diallo riposte en convoquant le Marabout devant la police ou ce dernier a réitéré ses détonations en disant que Sidi est plus âgé que le président Sall d’un an donc pas question pour lui de continuer a diriger cette convergence des jeunes de l’APR.
Des propos conformes à la vision du parti et bien appréciés par la jeunesse locale. Selon certains proche du jeune Marabout.
Joint au téléphone par notre rédaction Sidy Diallo affirme « Je ne suis pas quelqu’un de violent. Je ne suis pas une personne violente,je crois que ce qui s’est passé est un ensemble de situations qui se sont produites et qui finalement n’ont pas trouvé des solutions, je veux juste que Mame abdou arrête de m’insulter et de me manquer de respect devant les gens.
Qu’il me laisse tranquille et en paix je ne suis pas son égal, avant la plainte je suis allé même pour voir sa famille que je respecte beaucoup mais en vain, j’attends donc la décision de la justice »
Pourtant un premier règlement à l’amiable avait prévalu sous la conduite de sages bonnes volontés. Mais après récidive du mis en cause, la sécurité est revenue à la charge. Mais cette fois-ci pour prendre très au sérieux le cas.
Sur place le jeune marabout a été présenté au procureur qui lui a délivré un mandat de dépôt. Ainsi, il passera ainsi sa première nuit à la Maison d’Arrêt et de Correction de Louga.
LOUGA WEB MEDIAS