L’Opposition prépare un 23 juin bis à la Place Soweto…Pour contraindre Macky Sall

Un 23 juin bis. Voilà ce que prépare le Cadre de concertation de l’opposition pour contraindre le régime de Macky Sall à reconnaître son groupe parlementaire.
En attendant de connaître le sort qui sera réservé à son recours pour casser la décision du bureau de l’Assemblée nationale qui ne reconnaît pas son groupe parlementaire, le Cadre de concertation de l’opposition a décidé de se battre pour être rétabli dans ses droits.
Bocar Sadikh Kane de «Bokk gis-gis» de marteler : «La famille libérale de Wade est là. Ceux qui n’ont pas trahi et qui sont déterminés sont là, et nous allons nous opposer de manière farouche. Il peut y avoir des difficultés dans les familles, mais les fondements sont là».
Selon lui, cette lutte n’est pas celle de Aïda Mbodji ni d’Oumar Sarr, mais elle engage tout le monde.
En effet, pour le camarade de parti de Pape Diop, «ce que fait Macky Sall, c’est du ‘matey’, et il faut une forte mobilisation pour faire face».
Maïmouna Fall Gassama du Fsd/Bj d’enfoncer le clou : «De quel droit Macky Sall bloque-t-il la constitution de notre groupe parlementaire ? Puisqu’il est incapable, il essaie de détruire l’opposition. Mais, nous ferons face».

3 Comments

  1. LE SENEGAL A BESOIN D’UNE NOUVELLES CLASSES POLITIQUES FORTES SANS LES SOCIALISTES DE TANOR,NI LES COMUNISTES DE NDOYE,NI LES LIBERAUX DE WADE A MACKY SALL.
    CA FAIT 15 ANS QUE LES LIBERAU NOUS ENGAGENT DANS DES QUERELLES PERSONNELLES

Les commentaires sont fermés.