Loin du Sénégal, Bathily abat un travail de facilitateur hors pair…Il vient d’être nommé…

AFP – Le Sénégalais Abdoulaye Bathily, représentant spécial du secrétaire général de l’Onu pour l’Afrique centrale, a été « désigné comme le nouveau facilitateur » dans la crise au Burundi a annoncé à l’AFP le chef de la diplomatie burundaise Aimé-Alain Nyamitwe, samedi.
M. Bathily, 68 ans, plusieurs fois ministre, succède à ce poste à l’Algérien Saïdi Djinnit, récusé par l’opposition à la candidature à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, l’accusant d' »avoir un penchant » pour la position gouvernementale. « Le secrétaire général a désigné Abdoulaye Bathily comme le nouveau facilitateur en remplacement de Djinnit, cela m’a été notifié officiellement hier dans la nuit », a déclaré à l’AFP le ministre, en ajoutant : « je peux vous assurer que le gouvernement burundais est ouvert au dialogue ».
« Facilitateur » est le terme officiel utilisé pour désigner le médiateur dans cette crise.
Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) avait recommandé cette semaine la reprise du dialogue politique interrompu par le départ de M. Djinnit. « Si retard il y a dans la reprise du dialogue, ce n’est pas la faute du gouvernement du Burundi, il faut la chercher ailleurs », a souligné M. Nyamitwe.