L’Officier d’état-civil de Grand Dakar libéré

L’officier d’état-civil du centre secondaire de Grand Dakar, Alpha Yahya Diakhaté, hume désormais l’air de la liberté. Il a bénéficié hier d’une liberté provisoire de la part du juge correctionnel. A la demande de son avocat Me El Hadji Basse, le Tribunal a ordonné sa mise en liberté provisoire, après que le Parquet a déclaré s’en rapporter à la sagesse du Tribunal. En fait, la mise en liberté provisoire de Alpha Yahya Diakhaté est tout à fait logique dans la mesure où il était inculpé et placé sous mandat de dépôt pour un seul chef d’inculpation celui d’avoir fait du faux, alors que la Libanaise Sawsah Aboukhaleb poursuivie pour quatre chefs d’inculpation en avait bénéficié depuis jeudi dernier. Après avoir ordonné la mise en liberté de l’officier d’état civil, le juge a renvoyé à nouveau le dossier à demain mercredi. Hier, le maire de Grand Dakar Jean Baptiste Diouf, cité comme témoin dans cette affaire, ne s’était pas présenté. Pour rappel, Sawsah Aboukhaleb est accusée d’avoir produit un faux acte de mariage avec l’aide de Alpha Yakhya Diakhaté pour réclamer sa part de l’héritage de feu Adel Hussein, ex-patron de Sapec.