Lissa «Un Café avec», Maïmouna, «Dinama Nekh», et Soumboulou «Wiri Wiri», qui est la plus hot, la plus glamour, la plus talentueuse?

Nolllywood a ses stars comme Ini Edo, Geneviève Nnaji, ,Jalade Ekeinde et Cie. Le Sénégal, avec son concept naissant de Jollywood, commence aussi, à un degré moindre, sans maîtriser l’art dramatique avec les pièces de théâtre comme Roméo et Juliette ou Macbeth, révéler de nouvelles héroïnes devenues la coqueluche des séries télés, même si en terme de qualité, Nollywood reste très éloigné de Jollywood.

Pourtant, ces stars sont devenues, par la force des choses, des égéries de mode et aussi de prisées des actrices, sans pourtant faire les universités d’art dramatique. Mais, la rançon de la célébrité les a propulsées au-devant de la scène.

Il s’agit de Maïmouna Hanne de « Dinama Nekh », Soumboulou Bathily de « Wiri Wiri » et Lissa Thiam d’ »Un Café avec ». Mais, qui est la plus aimée des Sénégalais. Qui est la plus glamour et chic et surtout, qui la plus talentueuse en tant qu’actrice tout simplement. Leral.net a tenu à poser ce débat people.

En terme de talent, on peut avancer que les actrices des troupes Diamonoy Tey et Daray Kocc, comme Rama Thiam, Yadikone, Kandju, Dié Astou étaient plus talentueuses que celles des troupes actuelles comme Le Soleil Levant où le groupe d’Un Café avec. Malgré tout, Soumboulou Bathily, Maïmouna Dinam Nekh ont eu la chance de tomber sur une génération médiatique avec les réseaux sociaux et le swagg en pleine expansion. Elles en ont profité.

Lissa, la «Tigresse de Boubs» : un café noir à consommer sans modération

Mannequin prisé, Lissa Thiam est venue à la célébrité nationale avec son rôle de «femme dominatrice» qui compliquait la vie de Boubacar Diallo qui, dans le téléfilm, est marié à la belle Cathy Chimère Diaw. Avec son teint noir authentique, son charme et son rôle d’opportuniste matérialiste, Lissa a conquis le cœur de beaucoup d’amateurs de la série Café avec en un laps de temps.

Aujourd’hui, cette femme est appelée dans la vie «Lissa un Café avec» et même dans la presse people. Enfant branché des Sicap, toujours et bien habillé et stylée, elle dégage de la sensualité et du glamour et aussi un air d’enfant gâté. Mais, elle plait presque à tout le Monde. Sur le plan de l’art dramatique, Lissa a aussi réussi à s’approprier avec maîtrise et s’incruster dans la peau de «Lissa dans le film».

Devenue récemment Madame Diaw, Lissa a complètement disparu des radars, mais, la prochaine saison d’Un Café avec pourrait la faire sortir de sa cachette. Un café noir à consommer sans modération.

Soumboulou Bathily, la simplicité déconcertante de l’héroïne de Wiri Wiri,

Certains diraient que sa sœur Boury Bathily,femme de Balla Gaye 2 est plus « belle » que Soumboulou. Mais, à force d’abnégation et de soutien de la part du groupe Soleil Levant, Soumboulou Bathily s’est forgée un nom dans l’univers des séries télé sénégalaises, en étant la femme fidèle d’un mafioso repenti du nom de JoJo. Gentille, aimable, attachante, naïve et ayant le sens de la famille dans le film, Soumboulou, la «Banlieusarde», ne semble pas toutefois avoir la même classe vestimentaire que Lissa. Mais, elle a le plus d’être authentique et simple et c’est ce qui plait à tout le monde.

Soumboulou est tout simplement la femme idéale, sans fioritures et chichis. Pourtant, au début de ses apparitions dans l’émission Ngonal de Sanex, rien n’était prémonitoire de sa future percée dans Wiri Wiri, car, d’autres comédiennes étaient au Soleil Levant.

Mais, le destin a fait qu’elle soit l’héroïne de la série télé la plus suivie actuellement au Sénégal et dans la diaspora. En attendant, la prochaine saison d’Un café avec, c’est Soumboulou Bathily, la star du petit écran.

Maïmouna, la svelte gazellle de Dinama nekh

Avec sa sveltesse et son visage souriant, Maïmouna a tout pour plaire, même si son rôle de « garce sans morale » dans Dinama Nekh sidère beaucoup de Sénégalais. Très chic dans sa façon de s’habiller aussi bien en traditionnel qu’en haute couture, Maï, comme l’appelle affectueusement Daro, c’est la femme noire chantée par le poète président Léopold Sédar Senghor. Maïmouna, c’est la femme noire vêtue de sa couleur qui est vie et dont sa beauté «foudroie en plein coeur, comme l’éclair d’un aigle». C’est un secret de polichinelle, côté beauté, Maïmouna, c’est le jackpot. Avec sa belle taille, ses épaules larges, ses yeux noirs, Maïmouna a toutes les mensurations et la grâce pour défiler sur les podiums. De ce côté, elle n’a rien à envie à Lissa.

Par ailleurs, force est donc de constater que la gazelle de Dinama Nekh est une perle rarissime ne laisse pas indifférent les hommes. Toutefois, côté people, Maïmouna cache bien son jeu, car, à part la série télé Dinama Nekh, c’est difficile de l’apercevoir à Dakar, même si, quelques fois, elle apparaît dans des publicités. Maïmouna a toutes les qualités physiques et artistiques pour rivaliser et même supplanter Lissa Un Café avec et Soumboulou Wiri Wiri. Faites vos jeux…