L’IPRES doit 6 millions à l’hôpital de Touba…Racine Sy n’assure pas

Le Centre hospitalier national Matlaboul Fawzény de Touba court après une créance que lui doit l’Ipres. Elle n’a remis que 10 millions sur les 16 millions de créances dus à l’établissement de santé. Cette structure hypothèque ainsi les chances de ses allocataires de se faire soigner dans la structure médicale.
Le Président du conseil d’administration (Pca) de l’Institution prévoyance retraite (Ipres) a rencontré à Diourbel des personnes angoissées, car les retraités de Diourbel risquent de voir les portes du Centre national Matlaboul Fawzény de Touba leur être fermées à cause d’une ardoise que l’Ipres doit apurer. Alors que la structure doit 16 millions à l’hôpital, elle n’a remis par l’intermédiaire de son Pca, Mamadou Racine Sy, que 10 millions.
Soit 5 millions pour l’exercice 2014. Et 5 millions pour l’exercice 2015. Et cela, au grand dam des retraités. Un agent de santé du centre hospitalier national Matlaboul Fawzény rouspète après avoir poussé en vain les vieux à réclamer le paiement par l’Ipres de l’intégralité de la dette. «Il faut aller dire à Racine (Sy) de payer la créance sinon vous risquez de ne pas être pris en charge à l’hôpital.
Ce qu’il fait, ce n’est pas juste. J’avais déjà fait la situation et l’avait envoyée à Dakar. L’Ipres nous doit 16 millions et lui le Pca n’a remis que 10 millions», dit-il. Malgré son cri du cœur, les retraités, allocataires de l’Ipres n’ont pas bronché.