L’inspecteur de l’éducation poursuivi pour avortement, est libéré au bénéfice du doute

Poursuivi pour incitation à un avortement sur une fille-élève mariée à un expatrié, l’inspecteur P Y Bâ a été relaxé au bénéfice du doute ce mercredi par le tribunal de Kolda. Un verdict  fortement attendu dans la capitale du Fouladou surtout du côté du monde scolaire où déjà on jubile partout. Ainsi après un mois à la citadelle du silence,  P Y Bà était devant la barre le mercredi dernier pour un procès qui a duré quelques tours d’horloge. Devant le réquisitoire du parquet qui avait en fin requis  trois ans de prison ferme contre l’inspecteur de l’enseignement, l’avocat de la défense a plaidé la non culpabilité de son client. En fin de compte, le président du tribunal n’a pas suivi le réquisitoire du procureur. Ainsi, P Y Bâ respire l’air de la liberté et retrouve ses siens dans le camp d’une victoire tant espérée.
ELHADJI MAEL COLY