L’Homosexuel vole 5 millions à son oncle pour rejoindre son copain en Belgique

Décidément, les pédés ont du toupet. L’homosexuel M.M et son acolyte Ibrahima Tall ont été attraits hier à la barre du Tribunal pour abus de confiance et complicité. M. M. a escroqué 5 millions à son oncle pour pouvoir rejoindre son copain qui vit en Belgique. Revenant sur les faits, l’homosexuel a reconnu les faits qui lui sont reprochés. «En effet, le vendredi22 janvier 2016, mon oncle Idrissa Mbengue m’avait remis la somme de 5,150 millions à déposer dans le compte de son entreprise ouvert dans les livres de la Cncas. Au moment où j’étais à la banque pour effectuer ladite transaction, j’ai reçu l’appel téléphonique d’un ami, Ibrahima Tall. Au téléphone, je lui ai expliqué l’objet de ma présence à la banque. Ainsi, il m’a fait comprendre qu’il connaissait un marabout résidant à Kaolack, sans autres précisions, qui pouvait m’aider à dissimuler cet argent, sans aucune crainte. Sur son insistance, j’ai cédé. Il m’a demandé de remettre au marabout 250.000 Fcfa et 50.000 Fcfa pour les besoins de son déplacement. J’ai utilisé cet argent pour louer un appartement à la cité Keur Gorgui, confectionner un passeport et me payer de la nourriture. En outre, je voulais me rendre en Belgique pour rejoindre mon fiancé homosexuel du nom de Jean avec qui je sors depuis plus de 2 ans. Nous nous sommes connus dans les boites de nuit», a expliqué le jeune homme à la barre.
En tant que patron de l’entreprise Agropharm, la partie civile explique qu’elle a recruté son neveu. «Après des années de collaboration, j’ai fini par avoir confiance en lui et il me faisait des versements à la banque. Le vendredi 22 janvier dernier, je lui ai remis tout le chiffre d’affaires de la semaine, évalué à la somme de 5.150.000 à déposer à la banque. A la suite de cela, je l’ai appelé au téléphone pour lui demander de me présenter les reçus de versement. Il a promis de me les apporter le lundi, ce qu’il n’a pas fait. Après, il est resté injoignable et devenu introuvable. C’est ainsi que j’ai porté plainte contre lui». Jugés hier, les deux prévenus ont été condamnés à 6 mois assortis de sursis.

L’As