L’Ex PM de Macky en larmes quand il a lu le livre blasphématoire sur le prophète

L’émotion était vive à la mosquée de Pikine Gazelle où l’ex-Premier ministre, sur invitation de imam Massamba Diop a effectué sa prière d’hier, vendredi 29 avril.

Abdoul Mbaye a fait même pleurer quelques fidèles musulmans venus pour la circonstance, en défendant corps et âmes le sceau des prophètes suite à la parution d’un livre jugé «blasphématoire» et qui a été retiré de la vente par les autorités étatiques. «Je n’ai fait qu’alerter. Lorsque j’ai lu quelques lignes du livre, j’ai été choqué, j’ai même pleuré et j’ai aussitôt décidé de prendre contact avec mon ami, Mame Makhtar Gueye», rappelle Abdoul Mbaye.

Et de renchérir, pour soutenir sa satisfaction sur la manière dont le dossier a été diligenté car, l’affaire était délicate et susceptible de créer des troubles. Pour l’ex-Pm, c’est durant ces périodes qu’il a connues, imam Massamba Diop de l’Ong Jamra. «Quand j’ai lu quelques lignes, c’est quelque chose de terrible, de révoltant que j’ai ressenti. J’en profite pour répondre à ceux qui considèrent qu’interdire le livre, c’est faire preuve d’intolérance».

Pour lui, «la véritable intolérance, c’est celle qui insulte la croyance d’autrui. On peut être critique, c’est vrai, on l’accepte mais, insulter notre croyance, insulter notre prophète, Mouhamad PSL, ça, on ne peut l’accepter».