Lettre ouverte à Wally Ballago : « Faites comme Youssou NDOUR à ses débuts…Il était… »

Lettre ouverte…A Waly Ballago SECK
Je soutiens, comme la majorité des Sénégalais, que vous êtes un artiste exceptionnel avec un brillant parcourt professionnel. Vous êtes un digne fils du Sénégal avec une popularité et une célébrité uniques.
Présentement tout porte à croire que vous êtes victime d’un acharnement médiatique extrêmement injuste et qui est une des conséquences directes de votre popularité. Vous pouvez dire Dieu Merci.
En guise de conseils, je me permets étant du Baye FALL , de m’aligner sur les recommandations suivantes :
• Fermer la porte à vos détracteurs : le comportement et l’habillement sont déterminant au Sénégal
• Faire comme Youssou NDOUR (à ses débuts) : communiquer moins et parler uniquement de votre musique et de vos projets
• Veiller aux respects des règles ( morale , comportementale,…) des différentes communautés auxquelles vous appartenez
• Retenir ces propos de notre guide Mame Cheikh Ibra :  » Le temps viendra où les gens évolueront de façon totalement marginale par à la doctrine de Cheikh Ahmadou Bamba en se prévalant cependant de l’aval et de la force de sa communauté. Mais qu’ils prennent garde car, telle une poule, le mouridisme s’ébrouera souvent. Alors il en tombera lamentablement tous les corps qui lui sont étrangers. Et malheurs à ceux là. » Propos tenus Après la disparition de Serigne Touba ( src htcom)
• Tenir compte des remarques des uns et des autres dans le bon sens et dans l’éthique
• N’insister pas sur des futilités , éviter les polémiques
• Penser aux jeunes enfants, filles et garçons, qui vous admirent et qui vous ont choisi comme modèle
• Retenir que vous devez être un éducateur et un bon
Je termine par ces deux proverbes :
1.  » Le pire comportement que tu peux avoir est de jouer à la victime, ça ne donne rien. Et tout le monde s’enfuit des victimes. »
2.  » La chance d’un homme, le succès d’un homme, la paix d’un homme, c’est le bon comportement. »
Modou FALL, Degg moo woor