Lettre de Serigne Modou Kara à tous les corps militaires et paramilitaires du Sénégal.

Chers compatriotes, chers engagés, chers soldats, chers militaires et paramilitaires,
Le Général de Bamba, Cheikh Ahmadou Kara MBACKE Noreyni vous adresse ce message. :

Soldats, Je vous salue
Je vous salue avec respect et révérence à la hauteur de votre engagement sanctionné par le sacrifice de vous-même au nom de la loyauté.
Ce message est destiné à ceux d’entre vous qui reconnaissent à sa juste valeur Cheikh Ahmadou Bamba MBACKE Xadimou Rassoul, à ceux d’entre vous qui ne cessent de répéter à haute voix ou en sourdine : DIEUREDIEUF SERIGNE TOUBA.
Le général de Bamba est une voix autorisée à vous parler en ces instants cruciaux de la vie de notre société.
Il vous appelle, d’abord à vous soutenir mutuellement,
Que rien ni personne ne vous désoriente de la voie royale que vous avez choisie
Que rien ni personne ne vous pousse sur le terrain du regret et du mépris.
Vous êtes des soldats. Mais des soldats avec un PLUS
Ce PLUS, c’est cheikh Ahmadou Bamba Xadimou Rassoul que vous portez en vous !

Levez-vous comme un seul homme pour être les sentinelles de la paix de cette cité, cité de vos mères et de vos sœurs.
L’homme a une valeur et c’est bien à vous de la préserver !
Je vous salue soldats du Sénégal, mais surtout de Bamba,
Les militaires (Gendarmerie, Armée, Sapeurs-pompiers) et les paramilitaires (Police, Douane…) se distinguent par la discipline.
Vous vous distinguez en plus par une discipline intelligente mais surtout spirituelle.
Faites-en bon usage !
Ne perdez Jamais de vue qu’au-delà de vos supérieurs, qu’au-delà du Sénégal, vous servez Cheikh Ahmadou Bamba dans chaque instant de votre service.
Levez la tête, restez dignes et soyez fiers d’appartenir à l’armée de Cheikh Ahmadou Bamba !
Soyez assurés de mon soutien et de mes prières.
Vive ! vous
Vive Le Sénégal !
Le Sénégal d’abord, Le Sénégal Maintenant, Le Sénégal toujours.
CHEIKH AHMAFOU KARA MBACKE NOREYNI
GENERAL DE BAMBA
Parti de la Vérité pour le Développement.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.