Les travailleurs de la Justice condamnent le caillassage du cortège de Macky Sall

C O M M U N I Q U E

L’attaque à jets de pierre du cortège du Président de la République, survenue dans l’enceinte de l’université Cheikh Anta DIOP de Dakar ce vendredi 31 juillet 2015, est un acte condamnable qu’aucun qualificatif ne permet de saisir la gravité. Rien ne peut justifier un tel acte à l’encontre de la première institution de la République car la violence quelle qu’en soit la cause ne pourrait être tolérée dans une société civilisée. Aucun être vivant ne devrait être la cible de violence quelconque, à plus forte raison une personne qui a le Mandat de présider à la destinée de tout un peuple.
Ce geste d’incivisme est d’autant plus surprenant et inquiétant qu’il a été commis dans les franchises de l’université la plus emblématique de notre pays. La violence ne devrait pas faire son lit dans les centres de savoir du Sénégal.
Aucun citoyen sénégalais ne doit cautionner que les institutions du pays soient la cible d’autant d’incivilité et de véhémence car de tels agissements mettent en péril la République et l’Etat de droit en sapant même les fondements de la nation.
Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) manifeste toute son indignation et son émoi à l’encontre de tels agissements. Il les condamne avec la dernière énergie.
Le SYTJUST en appelle au civisme en invitant les citoyens sénégalais pétris de valeurs républicaines et de patriotisme à condamner sans réserve cet attentat à la sécurité du Président République afin que l’incivisme et la violence ne fassent du Sénégal leur siège.

Fait à Dakar, le 05 août 2015.

LE SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DE LA JUSTICE