Les travailleurs de la Justice accusent Me Bouconta Diallo et le traite de politicien encagoulé

Le Syndicat des Travailleurs de la justice (SYTJUST) s’insurge contre les propos tenus par Me Boucounta Diallo (photo) à l’encontre du greffier du Conseil Constitutionnel à l’occasion de l’émission « Pile ou face de la 2STV du jeudi 24 mars 2016 à 21 h 00 mn ».

En effet, Me Diallo, a soutenu « ….que le glissement sémantique consistant à écrire décision en lieu et place d’avis peut être une erreur de rédaction du greffier…. » .

A l’analyse et au constat, ces propos constituent une explication désincarnée de la nature de l’acte portant point de vue du Conseil Constitutionnel sur les questions qui ont  récemment fait l’objet d’un débat public national.

Evidemment, il s’agit bien de propos qui défient l’intelligence et qui le font passer pour un politicien encagoulé à la recherche de prébendes.

Cette tentative de la part d’un avocat de prendre un greffier pour bouc émissaire à lapider à l’autel du champ politique est plus que décevante et de surcroit étrangère aux us et coutumes de la famille judicaire.

Le Syndicat des travailleurs de la justice condamne avec la dernière énergie ce défoulement fallacieux et irrévérencieux  à l’encontre du greffier du conseil constitutionnel et par ricochet à l’encontre de toute la corporation des greffiers.

Le sytjust se réserve le droit d’attendre de pied ferme quiconque ambitionnerait de prendre injustement pour cible ses membres ou les corporations auxquelles ils  appartiennent.

 

Fait à Dakar, le 30 mars 2016

Le Bureau Exécutif National