Les révélations du Ministre Amadou Ba qui vont « enrager » l’opposition…

Le ministre de l’économie, des finances et du plan, Amadou Ba a fait une étonnante révélation ce mardi lors d’une rencontre avec le secteur privé sénégalais. Malgré certains indicateurs qui placent le Sénégal sur le seuil de pauvreté, le ministre Amadou Ba a révélé que le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) réel du Sénégal devrait se situer au moins à 6,4% au terme de cette année 2015…Pour le ministre, cela dépasse de loin les objectifs fixés : « Notre objectif au début de l’année était de réaliser un taux de croissance du PIB réel de 5,4%, mais il sera au-delà. La croissance de 2015 se situe au-dessus de la moyenne de 3,2% enregistrée sur la période 2005-2011.
Et le ministre fournit les arguments : « Cette performance reflète les résultats remarquables observés dans le sous-secteur agricole grâce à une politique mieux orientée et à un accroissement effectif de l’Etat en termes de mise à disposition de moyens adéquats dans un contexte de bonne pluviométrie ».

Amadou Ba a en outre ajouté comme facteur explicatif à la bonne croissance attendue en 2015 du PIB, le dynamisme du secteur secondaire favorisé entre autres par l’amélioration de l’offre énergétique, le renforcement des activités de construction, la relance des industries chimiques du Sénégal (ICS) ainsi que le maintien de la vigueur des activités de services.
Cette déclaration va mettre en colère l’opposition qui criait sur tous les toits que le Sénégal fait partie des 25 pays les plus pauvres du monde…Déjà outrée par l’arrestation de Omar Sarr, l’opposition va certainement ruer dans les brancards contre les propos du ministre de l’économie des Finances et du Plan…
Mobel Sirah Ba pour xibaaru.com