Les réseaux dormants du dictateur Jammeh à Dakar…Il sait tout ce qui se passe chez nous

Comment en sommes-nous arrivés là, à observer à distance Jammeh, en le laissant agir au point où, il est aujourd’hui, le gambien le plus informé de ce qui se passe à l’intérieur de nos frontières ? Monsieur Jammeh n’ose plus sortir de ses quartiers. Dans sa tête de tyran, il vit dans l’insécurité, se nourri d’anxiété et broie du noir. La paranoïa l’habite et il se croit obligé de tirer sans sommation sur tout ce qui bouge. Son comportement de psychopathe l’oblige à jeter son dévolu sur son voisin immédiat, le Sénégal. Non content d’avoir orchestré des foyers de tension dans la partie sud du pays, il a décidé que le Sénégal était désormais son bouquet mystère, la cause de tous ses maux, la tête à abattre ! Ses hallucinations l’ont malheureusement poussé à considérer ce pays comme étant son ennemi juré. Puisqu’il n’a jamais hésité à attiser le feu sur le plus petit problème rencontré par le pays, dans son esprit tordu, c’est l’occasion à ne pas manquer pour le Sénégal pour tenter d’en finir avec lui. Il a donc créé un vaste réseau d’information, autour duquel, des hommes de « culture », des hommes de « tenue », des politiques, des chefs religieux, sont impliqués dans un système tortueux, élaboré par ses soins, et il ne lésine point sur les moyens pour s’informer de tout ce qui se trame à son insu et contre lui, depuis Dakar. Ces hommes ont vendu leur âme au diable. C’est dans le strict anonymat qu’ils collectent des informations sur le régime. Ils gravitent autour des plus hauts sommets et au prix fort, ils font le repérage de la position de certains exilés gambiens à Dakar, les militaires en priorité, et sont prêts à passer à l’étape supérieure une fois que le prix de l’acte peut faire rêver ! Seul l’appât du gain les anime. Ils ont compris que Monsieur Jammeh s’est « égaré » et que son heure a sonné. Ils sont désormais à l’affût de n’importe quel écho, pourvu qu’il y ait quelques billets à gagner ! Quant à Monsieur Jammeh, il n’aime guère la paix, surtout quand il s’agit de raffermir les liens séculaires qui lient nos deux pays. C’est dans ses habitudes d’utiliser des pantins crédules pour arriver à ses fins. Il a menti au Président Abdou Diouf, humilié Wade, et aujourd’hui il joue à cache-cache avec le Président Macky Sall, au fait, Jammeh n’est pas un homme cohérent ! Qu’importent la politesse et le respect au peuple gambien étalés par le président Macky Sall, qu’importe le désir de ce dernier de vouloir épargner Jammeh de ses futures dérives qui le conduiront directement à la cour pénale internationale ou à une exécution par un peuple gambien en colère, la rupture diplomatique des deux pays est devenue inévitable, car Jammeh en a fait un sacerdoce. Il sait que c’est la fin, et comme tout esprit malsain, son plus grand désir et d’emporter avec lui dans les gouffres sans fond, le Sénégal. Que faut-il faire alors face à ce fou mythomane de Jammeh ? Faut-il le laisser continuer d’exercer dans son insolence et dans son irrespect vis- à-vis de la Sénégambie ? Ou faut-il tout court le convoquer dans un duel sans épée, ni sabre dont l’arbitre serait son propre peuple, qui est très en colère contre lui ?
Source : assirou.net

1 Comment

  1. Assirou doit aussi faire partie des plus informé sur les deux pays. Au vu de ce qu’il y a dans l’article (des accusations, insinuations sans arguments rigoureux) on peut dire que parler de « réseaux dormants » relève de la paranoïa.

Les commentaires sont fermés.