Les prisonniers de Thiès arrêtent leur grève de la faim

Le mouvement d’humeur noté ces derniers jours à la prison de Rebeuss s’était étendu jusqu’à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Thiès, où les détenus avaient aussi décrété un mot d’ordre de grève de la faim, pour dénoncer les longues détentions préventives. Mais selon nos sources, le mot d’ordre a été finalement suspendu hier, après la visite d’une délégation comprenant le juge d’application des peines, les différents substituts du Procureur de Thiès, le Président du Tribunal de Grande instance et le Commissaire central. Selon nos sources, il ressort des négociations que les autorités ont promis d’accélérer les procédures actuellement en instruction.