Les prêcheurs peuvent avoir jusqu’à avoir 300 mille francs par conférence

Le Ramadan est aussi au Sénégal une période faste pour les prêcheurs religieux musulmans sollicités aux fins de l’animation de conférences. Le journal Enquête leur consacre un grand dossier dans lequel, une des célébrités de ces événements a donné idée de ses revenus. Sous le couvert de l’anonymat toutefois, il révèle : « je ne demande rien, mais cela fait longtemps qu’on ne m’a plus donné 100 mille Cfa. La plus petite somme reçue dernièrement est de 300 mille Cfa ».