Les libéraux accusent Macky : « Il ouvre une enquête contre Wade mais…Pas d’enquêtes sur Pétro Tim, Mittal, et… »

DIACK S’EMMURE, LE MACKY MURMURRE, LE PEUPLE ENDURE
Chronique d’une fin de règne
« C’est par un manque de maitrise de soi, de scepticisme et d’esprit critique que le Tyran se distingue de l’homme politique normal » Mariano Pico Salas

Le Sénégal ressemble ces temps-ci à un Titanic dont l’équipage irait droit vers l’iceberg, le sachant et le voyant mais ne trouvant rien pour l’empêcher.
Les crises socio-économiques, les scandales d’états s’accumulent dans une confusion totale et une perte de repères dont aucune force de ce régime dopé par Diackleyev ne semble capable de dénouer les fils, à l’exception des tenants de la régression la plus obscure vers le plaisir de divertir, de salir, de manipuler, de mentir pour masquer leur carence et leur limite dans l’amnésie la plus absolue.

Le 20 Janvier dernier, face au juge Parisien et après son aveu Planétaire d’avoir financé l’Opposition d’alors, Mr Diack s’emmure dans un silence que semble lui préconiser les bénéficiaires majoritaire de ce régime en échange de la non extradition et du non jugement de son fils MASSATA DIACK par la justice sénégalaise.
En rappel dans mes écrits précédents, Le Macky adopte ce que les journalistes français qualifiaient de Théorème de CHARLES PASQUA (ancien ministre de l’intérieur):
« Quand on est emmerdé par une affaire, on suscite une affaire dans l’affaire et si besoin une autre affaire dans l’affaire de l’affaire jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien »
Mr le Président vous avez dit enquête parlementaire ?
Envie d’un deuxième mandat, non ! Et Pourquoi attendre alors au crépuscule de votre fin de règne ? Alors que plusieurs occasions de scandales d’état aussi cocasses les uns que les autres se sont succédés depuis le début de votre magistère. De qui se moque-t-on ?
« Le Monde » vous avait mis en demeure dans l’affaire de l’argent du dopage de Diack. Y’a-t-il eu une enquête parlementaire pour atteinte à l’image du Sénégal ?
le Scandale Pétro Tim, le scandale Arcelor Mittal, le scandale de l’attribution du marché des immeubles à « pompier » dont votre épouse est citée dans une histoire de pot de vin (cf. Plainte de Serigne Assane Mbacké), le scandale de la destruction de plus de 400 logement près du mur de l’aéroport, le scandale de la gestion calamiteuse du Port Autonome de Dakar, dont un des vôtres et pas n’importe qui, à savoir le député Moustapha Cissé Lo avait demandé à entendre Cheikh Guitare Kanté à l’Assemblée nationale et aucune suite ne lui a été réservée. Etc… Y’a-t-il eu une enquête parlementaire ?
Tous ces scandales précités et qui n’en finissent pas, posent la question de votre légitimité politique d’abord avec l’argent du Dopage, de la Drogue et de la corruption qui a été à l’origine du processus de votre élection.
N’en demeure pas moins de ce qui suit et qui concerne le peuple tout entier, car c’est leurs ressources et c‘est l’argent du contribuable. Et Mr le président, les sénégalais ont le droit de savoir !
Il est vrai que dans ces histoires de dingues, je n’avais pas pensé que le plus dingue semblait nous diriger. Il est rare que le tueur en série dirige l’enquête sur ses propres meurtres, ailleurs que dans les films. C’est pourtant ce que le peuple a vécu.
Et Mr le Président semble vouloir passer l’éponge et faire la sourde oreille, pour reprendre Serigne Modou Kara Mbacké concernant la libération Sans condition du Candidat KARIM Meissa Wade.
La Justice internationale a parlé, la société civile a parlé, les experts judiciaires ont parlé, vos collaborateurs ou ex collaborateurs ont parlé, les autorités coutumières et religieuses ont parlé pour sa libération et c’est toujours la sourde oreille Mr le Président!
Toutefois, il est des alarmes que leur pertinence transforme en sentences proverbiales, aussi loin de leur contexte historique.
Ainsi de cette réflexion d’Antonio Gramsci dans « ses cahiers de Prison » parlant de crise : « le vieux monde (le Macky) se meurt, le nouveau (Karim Wade) tarde à apparaître et, dans ce clair-obscur, surgissent les monstres (les Mackysards) »
Nous vivons ce surgissement des monstres qui sont au niveau de la maternelle en politique.
Ils sont bien là, ces monstres, devant nous, défilant dans nos rues, envahissant nos médias, imposant leurs imaginaires de violence et de haine pour parler de Nationalité ou Sénégalité.
Mr le Président, gardez votre crèche ! Et soyez responsable.
Vous ne pouvez pas laisser vos enfants de la maternelle avec leur trottinette emprunter l’autoroute de la Nationalité où il n’existe pas de passage clouté, pour justifier une excursion de loisir politique.
La politique, c’est du sérieux et fait appel au sens de la responsabilité. Ne mêlez pas la politique aux immatures et irresponsables de votre camp. Les sucettes et les Doudous suffisent largement pour les calmer.
Un abîme est devant nous, où nous entraine une politique sans hauteur qui, depuis 2012 n’a cessé de plier devant les échecs et les scandales à répétition. Et je pense que le pire n’est jamais sûr et que les hommes, par leurs luttes, peuvent maitriser l’avenir.

Par ailleurs, nul besoin de vos échecs de communications pour tenter d’amadouer la presse libre en parlant d’accréditation et d’aide à la presse.
Après les avoir trainer dans la boue de la DIC, pour avoir juste commenté l’affaire Lamine Diack et pour des calculs purement politique, c’est en ce moment que vous parlez de Presse.
Je vous rappelle que l’aide à la presse, c’est l’argent du contribuable et non de Macky Sall et il ne doit pas y avoir de répartition discriminatoire entre les « Diambaleries » du lundi qui vous sont favorables et la Presse en ligne qui reste plus objective et plus responsable et dont dépendent les sénégalais de la Diaspora.
Cette presse en ligne adroit, sans exception, à cette aide à la presse quelle que soit leur ligne éditoriale.
Notre presse libre a longtemps été asphyxiée par ce régime à l’image de Karim Wade, libre, mais qui reste séquestré malgré sa liberté demandée par la justice internationale.
Maintenant tous les dégoûtés de ce régime sont partis (y compris le peuple), il ne reste que les dégoûtants. Car Macky a fait le choix des «Rats Wistar » de luxe de la transhumance à la place des « Rats d’égouts» considérés comme des cobayes dopés et issus des recherches du Professeur Diackleyev. Et le destin d’un cobaye, c’est de mourir après expérience même s’il était là à la première heure. Les Apériens apprécieront !

Dr Seck Mamadou
Cadre Libéral – Paris

4 Comments

  1. Je me demande réellement si les libéraux sont malins au lieu de chercher à vouloir déstabiliser le pays cherchez à recoller les morceaux au sein de votre parti c’est mieux que d’accuser à tord le Président Macky Sall qui lutte pour la bonne cause et travail pour un Sénégal émergeant vive le Président Sall sa kaw sa kanam

  2. Arrêter ce Doc, il est seul contre tous hein.
    Bouger vous les bouffeurs du macky.

Les commentaires sont fermés.